PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le groupe UMP a prêté 3 millions à son parti

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Moussa



Nombre de messages : 165
Date d'inscription : 13/03/2009

MessageSujet: Le groupe UMP a prêté 3 millions à son parti   Dim 22 Juin - 19:27

Le Figaro.fr - 22.06.2014

VIDÉOS - Pour ce prêt, le groupe parlementaire a puisé dans sa dotation à l'Assemblée nationale sans que ses membres soient au courant. Suite à ces révélations, le président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone, a annoncé une révision des statuts des groupes parlementaires.


Les révélations sur les finances de l'UMP s'accumulent. Une semaine après la démission de Jean-François Copé de la présidence du parti, Christian Jacob a confirmé samedi une information de Mediapart : le groupe parlementaire UMP a prêté à son parti 3 millions d'euros tirés de sa dotation à l'Assemblée nationale, peu après les élections législatives de 2012 et sans que ses membres soient au courant.

« Au lendemain des élections législatives, en attendant la dotation de l'État, le parti avait un trou de trésorerie et comme les finances du groupe le permettaient, on a fait un prêt de 3 millions d'euros au parti, avec une convention, un échéancier, un taux d'intérêt », a expliqué Christian Jacob. Le chef du groupe parlementaire et proche de Jean-François Copé a également confirmé qu'il n'avait pas informé les autres députés UMP de l'existence de ce prêt, qui est « complètement » légal, selon lui. « Non, parce que j'ai pris mes responsabilités de président de groupe. On n'est pas sur un don, on est sur un prêt », a-t-il justifié, « je ne vois pas ce qu'il y a d'illégal là-dedans. »

« Personne n'était au courant »

« Personne n'était au courant de ce prêt, donc on demandera des explications mardi lors de la réunion du groupe à l'Assemblée nationale », a déclaré le député Lionel Tardy sur BFMTV. « Cet argent est fait pour animer le groupe UMP à l'Assemblée nationale et pas pour autre chose. (…) Il faut qu'il y ait une règle étanche entre le groupe UMP et l'UMP elle-même », a par ailleurs estimé le fillonniste.

À l'heure actuelle, environ 540.000 euros ont été remboursés par l'UMP au groupe, a précisé Jacob. Par la suite, ce prêt à échéance de 2017 a été annexé à un « pool bancaire (un prêt groupé de plusieurs banques, NDLR) lors du refinancement de l'UMP, à l'automne 2013 ». « Cela a fait l'objet d'une convention qui est connue du pool bancaire, du trésorier de l'UMP de l'époque, Catherine Vautrin, du président (Jean-François Copé) », a-t-il indiqué.

Le statut des groupes révisé

À la suite de cette révélation, le président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone, a annoncé une prochaine révision des statuts des groupes parlementaires. Il souhaite mettre fin à l'absence de contrôle sur la façon dont les groupes parlementaires utilisent leurs moyens financiers. Ceux-ci sont tirés du budget de l'Assemblée nationale, et donc de fonds publics, pour un montant de 10,1 millions d'euros au total en 2014, « pour leur permettre de disposer de personnels et d'organiser leurs travaux », a rappelé le socialiste.

Mais « la mise en cause par la presse de l'utilisation des fonds de certains groupes politiques, d'abord au Sénat et aujourd'hui à l'Assemblée, conduit à revoir le statut des groupes pour permettre l'exercice d'un contrôle sur l'utilisation qu'ils font des dotations qui leur sont versées », a indiqué Bartolone. Ce dernier a « demandé aux questeurs d'engager un travail et de formuler pour la prochaine session des propositions pour modifier la réglementation actuelle dans un souci de moralisation et de transparence », pour une mise en place pour le budget 2015.

« Cette proposition démontre que ce qu'a fait le groupe UMP à l'Assemblée est légal », a réagi Luc Chatel sur i-Télé, dimanche. Selon lui, Christian Jacob « a agi en solidarité par rapport à son parti, qui était exsangue ». Globalement, l'UMP avait emprunté 55 millions en 2012 « pour faire face aux dépenses de campagne électorale » et 28 millions pour l'achat de son siège, a-t-il précisé, en rappelant que l'audit financier sur la situation actuelle du parti sera publié le 1er juillet.

Bygmalion: une double comptabilité à l'UMP ?

Cette nouvelle affaire intervient alors que l'UMP est déjà embourbée dans l'affaire Bygmalion, qui porte sur des soupçons de financement illicite de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012, via un système de fausses factures. Le Journal du dimanche affirme que Fabienne Liadzé, l'ancienne directrice des affaires financières de l'UMP, aurait tenu une double comptabilité qui lui aurait permis, meeting après meeting, de connaître la part des coûts à imputer officiellement sur le compte de campagne et la part occulte à ventiler au final. Fabienne Liadzé a été suspendue par la nouvelle direction provisoire de l'UMP dans le cadre de l'affaire Bygmalion.


(http://www.lefigaro.fr/politique/2014/06/22/01002-20140622ARTFIG00041-le-groupe-ump-a-prete-trois-millions-a-son-parti.php)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mâchicoulis



Nombre de messages : 111
Date d'inscription : 30/10/2010

MessageSujet: Re: Le groupe UMP a prêté 3 millions à son parti   Mer 25 Juin - 13:08

L'UMP est une «vaste organisation de détournement de l'argent public», affirme Bayrou

20minutes.fr - 25.06.2014
avec AFP

POLITIQUE – Le président du MoDem se montre très critique...

François Bayrou, président du MoDem, interrogé mercredi sur les différents scandales financiers à l'UMP, a dénoncé « une vaste organisation de détournement d'argent public ». Sur France 2, le maire de Pau a parlé d'une « affaire extrêmement grave, car elle touche toute l'organisation de la démocratie française » et atteint « la confiance élémentaire que l'on doit avoir dans les institutions ». Tout en soulignant n'être « ni juge ni enquêteur », l'élu béarnais a pointé « une vaste organisation de détournement d'argent public ».

« L'argent des groupes parlementaires, l'argent que l'État donne aux partis politiques et l'aide que l'État apporte aux dons individuels, tout cela c'est de l'argent public » et il est détourné « au profit d'intérêts privés et partisans », a-t-il estimé. Cela se double, aux yeux de l'ex-candidat à l'Élysée, d'une « vaste organisation pour tourner la loi qui règle les dépenses électorales » et qui vise « à ce que les uns ne puissent pas écraser la campagne par l'argent

« Il fallait que ces dérives s'arrêtent »

Mediapart a révélé samedi que le groupe parlementaire UMP avait consenti un prêt de trois millions d'euros au parti, sorti financièrement exsangue de la campagne présidentielle de 2012. Dans le même temps, la justice enquête sur de présumées fausses factures imputées à l'UMP par la société de communication Bygmalion pour couvrir des dépassements de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2012, au-delà des plafonds fixés par la loi électorale.

Relancé sur son appel à voter Hollande dans l'entre-deux tours de 2012, Bayrou a expliqué: « Si j'ai pris une décision aussi importante, difficile et risquée, c'est qu'il fallait que ces dérives, que j'avais vues et analysées depuis longtemps, dont j'avais averti les Français en particulier dans mon livre "Abus de pouvoir ", il fallait que ces dérives s'arrêtent ». « C'était la moindre des choses pour un citoyen, j'allais presque dire pour un père de famille », a argumenté le dirigeant centriste.

Nicolas Sarkozy pouvait-il ne rien savoir de surcoûts de sa campagne, au cœur de l'affaire Bygmalion qui atteint l'UMP? « Franchement, lorsque vous menez une campagne électorale, vous ne pouvez ignorer les moyens mis en jeu », selon Bayrou. « Après, est-ce qu'il savait le détail? Je n'en sais rien ».

(http://www.20minutes.fr/politique/1410533-20140625-ump-vaste-organisation-detournement-argent-public-affirme-bayrou?xtor=RSS-176)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le groupe UMP a prêté 3 millions à son parti
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Groupe Il Ceppo
» Ipanema percolateur 1er groupe Italien
» vfa express 1 groupe
» Les vieilles gloires du groupe Salongo
» Classement de la course Groupe C du SRCS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Actualité internationale-
Sauter vers: