Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
PortailPortail  AccueilAccueil  GalerieGalerie  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -59%
TEFAL Marmite 28 cm inox – Tous feux dont ...
Voir le deal
21.99 €

 

 Nicolas Sarkozy: "La guerre d’Algérie a aussi meurtri les Algériens mais la France ne peut pas se repentir"

Aller en bas 
AuteurMessage
Houhou

Houhou


Nombre de messages : 243
Date d'inscription : 24/05/2007

Nicolas Sarkozy: "La guerre d’Algérie a aussi meurtri les Algériens mais la France ne peut pas se repentir" Empty
MessageSujet: Nicolas Sarkozy: "La guerre d’Algérie a aussi meurtri les Algériens mais la France ne peut pas se repentir"   Nicolas Sarkozy: "La guerre d’Algérie a aussi meurtri les Algériens mais la France ne peut pas se repentir" EmptyVen 9 Mar - 14:05

TSA - 8.03.2012
par Rafik Tadjer

À la veille de son déplacement à Nice, vendredi 9 mars, pour rencontrer des rapatriés français d'Algérie et des harkis, Nicolas Sarkozy, candidat à sa propre succession, s’est exprimé sur la guerre d’Algérie. Dans un entretien à Nice‑Matin, le président‑candidat appelle à « regarder en face » le passé de la guerre d'Algérie. « Les rapatriés et les harkis ont été les acteurs mais aussi les victimes de cette période de notre Histoire. Ils n’ont pas été les seules victimes, car la guerre d’Algérie a aussi meurtri les Algériens ». « Mais maintenant que le temps a fait son œuvre, nous devons regarder ce passé en face. Il fait partie de notre Histoire, rien ni personne ne pourra l’effacer », a‑t‑il ajouté.

Mais Nicolas Sarkozy a répété que la France ne pouvait pas « se repentir d'avoir conduit » la guerre d'Algérie, même si les « abus » et « atrocités » commis de part et d'autre durant ce conflit devaient être « condamnés ». « Il y a eu des abus », commis durant la guerre d'Algérie, a‑t‑il ajouté. « Des atrocités ont été commises de part et d'autre. Ces abus, ces atrocités, ont été et doivent être condamnés, mais la France ne peut pas se repentir d'avoir conduit cette guerre », ajoute‑t‑il.

Les harkis et les rapatriés d’Algérie constituent un enjeu électoral important pour Nicolas Sarkozy. À quelques semaines du premier tour de la présidentielle, le vote des rapatriés d'Algérie, largement acquis à la droite et à l'extrême‑droite, fait l'objet de toutes les attentions de l'UMP (le parti de M. Sarkozy) et du Front national (FN, extrême‑droite).

Lors de sa campagne électorale en 2007, Nicolas Sarkozy avait promis, s'il était élu, de reconnaître « officiellement la responsabilité de la France dans l'abandon et le massacre des harkis », un engagement que leurs associations lui reprochent de ne pas avoir encore tenu. Quelque 200 000 harkis et supplétifs ont été recrutés par l'armée française pendant la guerre de libération nationale.



Revenir en haut Aller en bas
 
Nicolas Sarkozy: "La guerre d’Algérie a aussi meurtri les Algériens mais la France ne peut pas se repentir"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Balladur mais aussi Sarkozy visés par une plainte pour corruption
» En Algérie on peut voler et même assassiner librement mais pas exprimer ses pensées
» Nicolas Sarkozy placé en garde à vue dans l'affaire des écoutes
» Les vieilles ficelles de Nicolas Sarkozy
» L'« Adieu? » du magazine « Time » à Nicolas Sarkozy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Actualité internationale-
Sauter vers: