Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
PortailPortail  AccueilAccueil  GalerieGalerie  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-17%
Le deal à ne pas rater :
(CDAV) Apple MacBook Air 2020 : 13.3″, Apple M1, RAM 8 Go
949 € 1148 €
Voir le deal

 

 Sarkozy reste égal à lui-même

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
karou

karou


Nombre de messages : 254
Date d'inscription : 11/05/2007

Sarkozy reste égal à lui-même Empty
MessageSujet: Sarkozy reste égal à lui-même   Sarkozy reste égal à lui-même EmptyMer 12 Sep - 23:24

Sarkozy reste égal à lui-même Images47 La dernière manifestation sinon de racisme du moins d’aigreur de Brice Hortefeux à l’endroit des « sans-papiers » me rappelle au souvenir des binationaux, particulièrement nord-africains, qui auront été bien nombreux à voter pour Sarkozy, lors de la dernière élection présidentielle.

Il s’en est trouvé un, ici même, qui, juste après, a défendu bec et ongles la politique de ce dernier, prétendant que les « sans-papiers » nuisaient particulièrement au sort de leurs concitoyens ayant eu, la chance, eux, de s’installer dans la France socialiste, qui leur avait délivré beaucoup plus facilement les cartes de résidence, et ouvert sans doute la voie vers des emplois, des logements, la scolarité de leur progéniture, l’accès aux soins, etc.

Hortefeux, qui convoque à présent les préfets quelque peu réfractaires à son désir d’expulser beaucoup plus de monde de cette catégorie d’immigrés clandestins, aurait nui à son image de xénophobe par un comportement différent. L’on se rappelle avec quelle bassesse avait-il eu le front de traiter, sur les bancs mêmes de l’Assemblée nationale, son collègue, Azzouz Begag, tout autant ministre que lui dans le cabinet Villepin, dont le seul tort est de porter un nom à consonance nord-africaine.

Il ne fait, bien sûr, qu’exécuter les ordres de Sarkozy, qui, bien avant, avait lui-même initié ce type d’expulsion manu militari d’étrangers indésirables en France.

Aussi, la question qui brûle les lèvres se pose-t-elle en ces termes : Si, comme le prétend ce dernier, il faut rendre la France aux Français, sous-entendus de souche, quel pourra être l’avenir de ces binationaux qui ont tant contribué au succès électoral de Sarkozy ? Qui peut garantir que l’on n’"accouchera" pas bientôt d’une loi sur mesure qui permettra de les destituer de leur nationalité française et de leur reconduite à la frontière, à leur tour ?
Revenir en haut Aller en bas
aeiou

aeiou


Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 14/06/2007

Sarkozy reste égal à lui-même Empty
MessageSujet: Re: Sarkozy reste égal à lui-même   Sarkozy reste égal à lui-même EmptyMer 12 Sep - 23:49

Pourriez-vous être un peu sérieux pour une fois au moins ?

Pour le moment les relations internationales sont fondées sur la reconnaissance d'Etats considérés comme légitimes acceptés comme tels et donc légalisés, en charge d'un territoire et d'une population composée de nationaux-citoyens et d'étrangers (implantés ou de passage), avec des frontières reconnues et des lois régissant l'accès au territoire et les règles légales pour y séjourner.

Les migrations humaines ont, de tous temps, posé quelques problèmes à toutes les autorités d'un territoire de transit ou d'implantation. L'accélération et l'augmentation des déplacements depuis moins de deux siècles ainsi que les distorsions - tant économiques que politiques, sociales ou culturelles - entre ce qu'il est convenu de situé au Nord ou au Sud de la planète Terre - ont accentué tout à la fois les attirances et les rejets... du fait de l'évolution massive de ces migrations.*

Chaque Etat souverain a le droit ET le devoir de maîtrisé, autant que faire se peut, les arrivées intempestives et non acceptées sur son territoire.

D'une part pour garantir la sécurité de ses propres ressortissants mais aussi pour ne pas mettre en danger les immigrés légaux lesquels pourraient pâtir d'un afflux d'étrangers en situation illégale.

Il y a en France, actuellement, plusieurs centaines de milliers d'illégaux cherchant à imposer leur présence en France par tous les moyens possibles et voulant imposer leur présence permanente en obtenant la régularisation de leur présence... nonobstant le fait qu'ils ont d'abord et en premier violé les lois du pays où ils veulent s'implanter ou transiter.

Qui plus est, ces soi-disant sans papier et clandestins mais réels illégaux, entendent trop souvent obtenir des priorités et des passe-droits tant par rapport aux nationaux qu'aux immigrés légaux dans le pays concerné... que ce soit en France ou dans toute l'Europe.

Voudriez-vous vous mettre un instant seulement dans la situatuion du citoyen du pays concerné ou de l'immigré légal ayant joué la règle de la loi... Quelle serait votre réaction si cela se passait dans votre propre pays et vous concernait personnellement ?

Merci pour votre franche et sincère réponse. Wink
Revenir en haut Aller en bas
karou

karou


Nombre de messages : 254
Date d'inscription : 11/05/2007

Sarkozy reste égal à lui-même Empty
MessageSujet: Re: Sarkozy reste égal à lui-même   Sarkozy reste égal à lui-même EmptyJeu 13 Sep - 1:07

On peut, à brûle-pourpoint, être certes bien tenté de vous donner raison sur l'ensemble de votre théorie. L'immigration sauvage nuit autant qu'elle déstabilise. Et, dans un monde bientôt pris dans les griffes de la mondialisation, soumis à la pression croissante des puissances du capital et de l'argent, par-delà les considérations humaines les plus élementaires, il est indéniable que les nationaux, quel que soit le pays développé concerné, ressentent avec grande amertume, pour ne pas dire non sans révolte, l'afflux d'immigrants, en dépit du risque pris bien souvent par ceux-ci de perdre leur vie dans les mers et océans, à la recherche d'une vie, pour simplifier, meilleure que la leur.

Mais cela, c'est réduire à leur plus simple expression les effets de la colonisation d'hier, et de l'emprise du monde développé sur les économies sous-développées d'aujourd'hui.

Aussi, comme j'ai eu, moi-même, à le souligner dans un papier inséré l'an passé dans Agoravox, sur le même sujet quasiment, je crois qu'on ne peut éluder l'entière responsabilité des empires coloniaux dans les désordres qui frappent, depuis leur indépendance, l'ensemble des pays anciennement dominés. Entre autres, si ces administrations coloniales avaient, contrairement à ce qu'elles chantent si bruyamment aujourd'hui dans les forums internationaux, dispensé aux autochtones la même instruction réservée aux seuls colons venus investir et piller leur pays, il y a fort à parier, d'abord, que le colonialisme aurait été évincé beaucoup plus tôt, et qu'ensuite les indigènes, comme on se plaisait à les appeler, auraient eu le même développement que ceux qui étaient venus soi-disant les civiliser.

D'un autre côté, un point que j'ai également évoqué dans Agoravox, si les capitales de ces anciens empires coloniaux ne s'étaient pas imposées, et cela reste encore une réalité vivante et incontournable aujourd'hui, dans le choix des pantins placés à la tête des pays libérés, il est quasiment certain que ces derniers auraient pu trouver meilleures chaussures à leurs pieds et affronter sous un autre angle le problème du développement, invariablement remis partout aux calendes grecques dans le tiers-monde, pour des raisons qu'il est aisé de comprendre.

En celà, seules l'Espagne et l'Italie, dont l'influence n'aura pas été d'un grand poids dans la conduite des affaires de leurs anciennes colonies, ont compris la nécessité de traiter différemment le problème de l'immigration. Pourtant pas mieux lotis économiquement que leurs voisins, tels que l'Angleterre, la France et l'Allemagne, ces deux pays ont malgré tout fait l'effort, considéré comme scandaleux par Sarkozy par exemple, de régulariser des centaines de milliers de sans-papiers. Et eux ne revendiquent pourtant aucune paternité dans la conquête des droits de l'homme et des libertés.

C'est pourquoi, à mon sens, Français et Anglais sont bien mal placés pour se dédouaner d'un passé colonial qui continuera toujours de les hanter, sous une forme ou une autre, comme l'immigration sauvage.
Revenir en haut Aller en bas
aeiou

aeiou


Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 14/06/2007

Sarkozy reste égal à lui-même Empty
MessageSujet: Re: Sarkozy reste égal à lui-même   Sarkozy reste égal à lui-même EmptyJeu 13 Sep - 1:38

Votre post mérite une réponse plus réflèchie que rapide.

Je vous y répondrais donc mais plus tard.

C'est quoi le lien pour trouver votre propos sur agoravox ?

Merci. Wink
Revenir en haut Aller en bas
karou

karou


Nombre de messages : 254
Date d'inscription : 11/05/2007

Sarkozy reste égal à lui-même Empty
MessageSujet: Re: Sarkozy reste égal à lui-même   Sarkozy reste égal à lui-même EmptyJeu 13 Sep - 2:13

Le lien recherché est le suivant :

http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=13191

Le texte est posté le 8.09.06 à 23 h 50, sous le pseudo d'Aram.

Vous y trouverez, en plus détaillée, la réponse envoyée ci-dessus, sensiblement dans les mêmes termes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Sarkozy reste égal à lui-même Empty
MessageSujet: Re: Sarkozy reste égal à lui-même   Sarkozy reste égal à lui-même Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Sarkozy reste égal à lui-même
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sarkozy peut quand même se glorifier de trouver un défenseur de renom
» Moscou toujours égal à lui-mêmem
» Chavez a consommé son reste de bon sens
» FRANCE: Sans Le Pen, Sarkozy fait jeu égal avec Hollande
» Luc Ferry : "Le bilan de Sarkozy reste extraordinairement mince"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Actualité internationale-
Sauter vers: