PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les anciens immeubles disparaissent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aharbal

avatar

Nombre de messages : 334
Date d'inscription : 27/05/2007

MessageSujet: Les anciens immeubles disparaissent   Sam 1 Mar - 23:20

D'après la Protection civile, interrogée par Tout sur l'Algérie, plus de mille immeubles anciens se sont effondrés en Algérie, au cours de l'année 2007, causant la perte de 20 personnes. Dans la seule capitale, l'on a dénombré 423 bâtisses, autrement dit près de la moitié.

On prévoit d'ailleurs, à court ou moyen terme, l'effondrement de quatre mille autres, principalement à Alger et sa banlieue, quasiment dans tous les quartiers vieillots.

L'enquête menée dans un passé récent, à la suite du séisme de Boumerdès qui, en 2003, avait ébranlé tout l'Algérois, avait non moins révélé que près de 11000 immeubles sérieusement secoués demandaient à être démolis complètement. L'on sait que les solutions de replâtrage adoptées par suite, dans une hâte qu'expliquaient en partie les dommages importants enregistrés un peu partout dans la périphérie de Boumerdès, n'avaient d'autre but que de masquer les nombreuses fissures apparues ici et là. L'on ne pouvait, du reste, réagir autrement, faute de disposer de logements suffisants pour recaser l'ensemble des sinistrés, dans un contexte par surcroît de crise aiguë toujours valable aujourd'hui encore tout particulièrement au niveau du Grand Alger.

Le problème, en vérité, est beaucoup plus profond, puisqu'il tient essentiellement à la politique désastreuse menée depuis l'indépendance en matière d'entretien, tout au long des dernières décennies, du parc immobilier dit vacant jadis. Tour à tour gérés par des institutions incapables de gérer leurs propres services, les immeubles ont été partout délaissés et exposés impunément aux intempéries et aux dégradations de leurs propres occupants. Depuis notamment que ces logements ont été cédés pour des bouchées de pain à leurs habitants, l'on observe encore un dépérissement de plus en plus accentué de toutes les parties dites communes des immeubles, offrant ainsi ces derniers à d'autres dégradations voire à des saccages, la loi elle-même n'ayant prévu aucune disposition contraignant les occupants devenus propriétaires à entretenir leurs conduites d'eau, de gaz, d'électricité, les cages d'escalier, la protection des terrasses, la reprise des enduits pour prévenir les infiltrations, etc. La rareté de l'habitat aidant, face à un accroissement substantiel des populations, le logement acquis à bon marché est devenu source de richesse puisqu'il se monnaie à prix fort ; d'où la réapparition voire la prolifération de bidonvilles dans la périphérie même des grandes cités.

Aussi, au rythme où vont les choses, il n'est pas certain que le reste des immeubles qui tiennent encore debout miraculeusement puissent résister d'autres décennies durant.

L'Algérien, qui est né destructeur, aura encore beaucoup de pain sur la planche. A cette allure, rien n'autorise à espérer que les logements neufs eux-mêmes résisteront durablement à l'usure du temps, pendant que les Européens et autres peuples civilisés parviennent à conserver encore intacts des immeubles datant non pas d'un ou deux siècles mais de trois ou quatre fois plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les anciens immeubles disparaissent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [AIDE] "Mes mots" disparaissent aprés soft reset.
» [AIDE] Sms recus disparaissent
» Mots qui disparaissent !
» pourquoi mes post it disparaissent
» mes paramètres de connexion proxy disparaissent seuls

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Société-
Sauter vers: