PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le pétrole au plus bas depuis plus de cinq ans, le dinar continue sa chute

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ouchen

avatar

Nombre de messages : 283
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Le pétrole au plus bas depuis plus de cinq ans, le dinar continue sa chute   Mar 30 Déc - 19:10

TSA - 30 décembre 2014
par Samir Allam.

Le baril s’éloigne de la barre des 60 dollars. Le Brent, coté à la Bourse de Londres (cotation de référence pour le pétrole algérien), a inscrit un nouveau plus bas annuel en séance, ce mardi 30 décembre, à 56,51 dollars. Il s’agit de son plus bas niveau depuis cinq ans et demi. En un an, le Brent a perdu 50% de sa valeur.

La réponse des marchés à Yousfi

Ce nouvel accès de faiblesse du baril intervient après les déclarations de Yousfi Yousfi. Le ministre de l’Énergie a demandé à l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) de réduire sa production pour enrayer la chute des cours. « L’Opep doit intervenir pour corriger les déséquilibres en procédant à une coupe de sa production afin de faire remonter les prix et de défendre les revenus de ses pays membres », a déclaré M. Yousfi.

La réponse des marchés est claire : les opérateurs ne croient pas à l’impact de l’appel du ministre algérien sur les décisions de l’Opep dans un contexte où l’Arabie saoudite, principal pays du cartel, est défavorable à toute baisse de la production.

Le dinar au plus bas

Dans ce contexte, le dinar continue sa chute face aux principales devises notamment le dollar, malgré les assurances de la Banque d’Algérie. Aux dernières cotations interbancaires, le dollar est au plus bas en glissement annuel (52 semaines) à 87,84 dinars. L’euro est à 107 dinars, proche de ses plus hauts en glissement annuel (109,13). La livre sterling inscrit également un nouveau record en glissement annuel, à 136,76 dinars.

Selon Abderrahmane Hadj Nacer, ancien Gouverneur de la Banque d’Algérie, le dinar va poursuivre sa chute. « Le dinar ne s’arrêtera pas de se déprécier », a-t-il expliqué dans un entretien à TSA. « N’importe quelle monnaie est basée sur la confiance. Or, il n’y a pas de confiance entre la population et les dirigeants et il n’y en a pas non plus entre le reste du monde et l’Algérie », a-t-il détaillé.

(http://www.tsa-algerie.com/2014/12/30/le-petrole-au-plus-bas-depuis-plus-de-cinq-ans-le-dinar-continue-sa-chute/)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le pétrole au plus bas depuis plus de cinq ans, le dinar continue sa chute
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [REQUETE] Téléphoner avec le VoIP de la BBOX depuis mon HD2
» Dilemme (W9), le live depuis la Suisse
» Découper directement depuis Inkscape - Maj 05/07/2010 (p 1)
» Rien de neuf depuis 1970 ??
» Chauffage au pétrole désaromatisé...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Actualité nationale-
Sauter vers: