PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Deux immeubles se sont écroulés en une semaine : le centre d’Alger tombe en ruine

Aller en bas 
AuteurMessage
Houhou

avatar

Nombre de messages : 243
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Deux immeubles se sont écroulés en une semaine : le centre d’Alger tombe en ruine   Jeu 12 Juin - 11:52

TSA - 11.06.2014
par Massissilia Chafai.



Les immeubles vétustes du centre-ville d’Alger peinent à résister au temps et s’effondrent l’un après l’autre. Cette semaine, deux bâtisses se sont encore écroulées, comme des châteaux de cartes.

Le premier effondrement a eu lieu, dimanche, au niveau de la rue Ibn Nafis, dans le quartier de Messonnier, blessant une femme.   Le second, a eu lieu  hier soir à 22h00 à la place 1er mai. Une autre femme a été blessée. « Ces effondrements de bâtisses récurrents enregistrés ces derniers temps témoignent de la vétusté du parc immobilier et de son manque d’entretien », explique Abdelhamid Boudaoued, président du Collège national des architectes, en précisant que 45% à 60% du patrimoine immobilier algérien est vétuste. Il affirme que plusieurs quartiers d’Alger doivent être carrément rasés : « Je vous citerai l’exemple de Bab El Oued, l’Hussein Dey, Beni Messous, El Harrach, Ain Benian et plusieurs quartiers au centre d’Alger, dont la rue Didouche Mourad et Mouritania », préconise-t-il.

Les raisons de cette vétusté, selon M. Boudaoued, est le manque d’entretien, la vétusté des matériaux de construction, la forte exposition à  l’humidité, les catastrophes naturelles qui touchent la région, comme les tremblements de terre, les inondations, etc.

Le président du Collège national des experts architectes regrette que les présidents d’APC méconnaissent le patrimoine immobilier de leurs communes. « Il est impératif que les maires fassent un recensement du parc immobilier pour mettre en place une stratégie afin de proposer à l’État les bâtisses qui nécessitent une réhabilitation », préconise-t-il. Il relève, dans ce sillage, l’importance de  créer un carnet de santé du bâtiment duquel dérivera le carnet d’entretien. M. Boudaoued appelle à la sensibilisation et à la formation de spécialistes dans le domaine. « Il y aura encore d’autres victimes tant que le patrimoine immobilier vétuste est laissé à l’abandon », avertit-il.

Des travaux d’embellissement d’une partie des immeubles de la rue Didouche Mourad (centre d’Alger) ont été réalisés, mais ils ne concernent que les façades.

(http://www.tsa-algerie.com/2014/06/11/deux-immeubles-se-sont-ecroules-en-une-semaine-le-centre-dalger-tombe-en-ruine/)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Deux immeubles se sont écroulés en une semaine : le centre d’Alger tombe en ruine
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entre Acon et Dampierre Sur Avre
» Histoires droles
» La Sagesse et la Modestie sont mes deux piliers
» Quelles sont pour vous les deux armées les plus fortes de warhammer?
» Deux enfants en détresse, de Annemarie Norden

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Actualité nationale-
Sauter vers: