PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Un enrichissement suspect à l'origine d'une enquête sur le patrimoine de Jean-Marie Le Pen

Aller en bas 
AuteurMessage
Mahmoud

avatar

Nombre de messages : 260
Date d'inscription : 08/06/2007

MessageSujet: Un enrichissement suspect à l'origine d'une enquête sur le patrimoine de Jean-Marie Le Pen   Jeu 12 Juin - 10:29

Francetv.info - 12.06.2014

Mediapart indique que l'enquête préliminaire a été déclenchée par les soupçons de la Commission pour la transparence financière de la vie politique sur un enrichissement personnel évalué à 1,1 million d'euros entre 2004 et 2009.


Jean-Marie Le Pen, président d'honneur du Front National

À peine une semaine après la polémique déclenchée par les propos de Jean-Marie Le Pen sur "la fournée" d'artistes critiques du Front National, le président d'honneur du parti fait à nouveau parler de lui. Cette fois, c'est son patrimoine personnel qui est en cause, en particulier un enrichissement de 1,1 million d'euros, affirme Mediapart. Selon des informations du site d'investigation révélées mercredi 11 juin (article payant), l'enquête préliminaire ouverte depuis fin 2013 sur le patrimoine du président d'honneur du F.N. a été déclenchée après que la Commission pour la transparence financière de la vie politique a évalué "son enrichissement personnel à 1 127 000 euros entre 2004 et 2009". Ce qu'elle a estimé "suspect", explique Mediapart.

D'où vient cet argent ? C'est la question que se pose la commission chargée d’éplucher les déclarations de patrimoine des élus, remplacée aujourd'hui par la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique. Le site d'informations détaille que l'autorité a "tiqué sur l’ampleur de l’enrichissement personnel affiché par Jean-Marie Le Pen" entre sa déclaration de patrimoine en 2009 à l'issue de son mandat d'eurodéputé et celle de 2004, avant son mandat. Et selon Mediapart, l'ancien leader frontiste peine à fournir des explications sur l'origine de cet argent.

"Une remise gracieuse" du fisc ?

L'eurodéputé assure que le Front National lui a fait cadeau d'une dette de 198 000 euros en 1991 à la suite de sa condamnation pour ses propos sur les chambres à gaz. Mais selon le site internet, Jean-Marie Le Pen n'a pas pu fournir de preuves. Par ailleurs, il a affirmé aux enquêteurs que son microparti Cotelec lui avait viré presque 300 000 euros en 2008, mais là encore "sans justificatif", selon Mediapart.

Une étude notariale de Saint-Cloud (Hauts-de-Seine), sa commune de résidence, lui aurait également versé, en 2008, 150 000 euros "toujours sans trace probante" poursuit Mediapart. De même pour un virement de 50 000 euros d'une banque lorraine. Enfin, à l'issue d'une médiation, Jean-Marie Le Pen a déclaré qu'il a bénéficié d'une "remise gracieuse" d'environ 400 000 euros de la part du fisc avec "toujours aucun justificatif" à l'appui, précise le site d'investigation.

(http://www.francetvinfo.fr/politique/un-enrichissement-suspect-a-l-origine-d-une-enquete-sur-le-patrimoine-de-jean-marie-le-pen_620369.html#xtor=AL-79-[article])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un enrichissement suspect à l'origine d'une enquête sur le patrimoine de Jean-Marie Le Pen
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le meilleur service pack pour HD2 rom orange d'origine
» [AIDE] Remettre le spl d'origine sans passer par le pc??
» Remettre ROM D'origine SFR
» [AIDE] HSPL d'origine téléphone nu
» Origine du mot "SORDI"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Actualité internationale-
Sauter vers: