PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Centre culturel algérien à Paris : Yasmina Khadra limogé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aharbal

avatar

Nombre de messages : 334
Date d'inscription : 27/05/2007

MessageSujet: Centre culturel algérien à Paris : Yasmina Khadra limogé   Sam 31 Mai - 16:40

TSA - 29.05.2014
par Hadjer Guenanfa.

Yasmina Khadra n’est plus le directeur du Centre culturel algérien à Paris. Un décret présidentiel publié ce jeudi au Journal officiel a mis fin aux fonctions du directeur du Centre culturel algérien à Paris en France. « Par décret présidentiel […], il est mis fin aux fonctions de directeur du Centre culturel algérien à Paris exercées par M. Mohammed Moulessehoul », lit-on sur le Journal officiel.

Le romancier et ancien officier de l’armée s’était présenté à l’élection présidentielle du 17 avril avant de se retirer de la course. Il avait qualifié la candidature d’Abdelaziz Bouteflika d’"une absurdité"" et d’une "fuite en avant suicidaire".

Contacté par TSA, Yasmina Khadra précise que « cela fait un mois » qu’il a « quitté le Centre culturel français à Paris (le décret présidentiel date du 30 avril, ndlr) ». « J’ai fait mon travail. Je suis actuellement à Cuba. Je reprends mon chemin d’écrivain. Je n’ai pas de commentaire à faire ».

http://www.tsa-algerie.com/2014/05/29/centre-culture-algerien-a-paris-fin-de-fonction-pour-yasmina-khadra/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aram

avatar

Nombre de messages : 172
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: Centre culturel algérien à Paris : Yasmina Khadra limogé   Sam 31 Mai - 17:10

Il était vraiment dommage que Moulessehoul, alias Yasmina Khadra, écrivain de renom, se soit longtemps laissé abuser par les boniments du régime en place, lequel, maintenant qu'il n'a plus besoin de ses services, le renvoie désormais à ses pénates sans tambour ni trompette, lui faisant ainsi subir le même sort réservé à Khalida Messaoudi, son ex-ministre de tutelle.

À lire, en effet, les toutes premières déclarations de Moulessehoul lors de sa nomination à Paris, on ne peut manquer d'éprouver quelque gêne à le trouver tout aussi flatteur et arrogant qu'il est devenu opposant résolu et plein de morgue depuis le moment de son entrée en lice dans la course à la présidentielle. Il lui aura donc fallu un certain temps d'immersion dans le cocon des hautes sphères politiques algériennes pour se rendre à l'évidence finalement, ses valeurs n'ayant rien de commun avec celles des hommes farfelus composant en grande partie ces dernières.

Cela dit, il reste qu'il doit à ses lecteurs, si fortement consternés par ses premières prises de position insensées, son mea culpa franc et sincère qu'ils sont en droit d'attendre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Centre culturel algérien à Paris : Yasmina Khadra limogé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» cours de danse au centre culturel algérien
» Yasmina Khadra, un écrivain algérien
» Yasmina Khadra: Ce que le jour doit à la nuit
» L'EQUATION AFRICAINE de Yasmina Khadra
» Yasmina KHADRA (Algérie)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Actualité nationale-
Sauter vers: