PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le terrorisme islamiste rétablit l'insécurité en Algérie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Aomar

avatar

Nombre de messages : 212
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Le terrorisme islamiste rétablit l'insécurité en Algérie   Mar 11 Déc - 20:46

Juste trois mois après la dernière bombe de Dellys (Kabylie) ayant endeuillé une trentaine de familles au moins, voici que le terrorisme islamiste revient plus sauvagement à la charge, en faisant exploser quasi simultanément deux nouvelles bombes à El-Biar et à Ben-Aknoun, sur les hauteurs d'Alger.

Mises à feu vers dix heures ce matin, par kamikazes interposés roulant respectivement dans une voiture légère et un camion citerne, leur déflagration a fortement secoué la capitale et sa banlieue, causant quelques 62 morts et une centaine de blessés. Dix des victimes défuntes appartiendraient, selon les dépêches de presse, au Commissariat aux Réfugiés de l'ONU. De graves dégâts ont également été occasionnés aux habitations voisines et à la chaussée.

Sans être devin, il était aisément prévisible que l'Algérie en arriverait là, dès promulgation de la loi portant soi-disant "réconciliation nationale", par laquelle des milliers de terroristes, parfois très dangereux, ont été grâciés, libérés des geôles et dotés de logements neufs et de confortables indemnités se montant en millions de dinars. C'est là le coût de la politique d'inspiration intégriste menée, à son arrivée au pouvoir, par Bouteflika. Le jour même, tout au début de son premier mandat, où il osait déclarer publiquement qu'il comprenait les motivations des terroristes et s'en portait solidaire, le signal était ainsi donné à la résurgence immédiate et incontrôlable du terrorisme. Par un tel pied-de-nez porté aux forces qui, au péril de leur vie, avaient combattu et réussi jusque-là à réduire notablement l'activisme terroriste, un autre signal en appelait en même temps à leur démobilisation. Depuis lors, le coeur faisant défaut, il n'est plus de policier ou de gendarme acceptant de s'investir dans une entreprise vouée d'avance à l'échec.

Quand on sait, de plus, que le chef du gouvernement actuel est un fervent adepte de l'intégrisme islamiste et ne s'en cache pas au point même de porter les attributs signalétiques, kamis, barbe, etc., on ne peut s'attendre à autre chose qu'une reprise plus intensive des activités barbares de cette engeance.

Seules les populations, qui connaissent le tribut payé, sinon sur les routes avec les faux barrages et les exécutions sommaires, du moins dans les rues où les bombes les happent indistinctement, sont en vérité bien plus à plaindre. Ayant toujours manqué de protection, tant en milieu rural qu'en milieu citadin, elles n'ont plus que la ressource de s'abstenir de voter, pour exprimer leur ras-le-bol d'une gestion par ailleurs catastrophique du pays.

Telle situation n'empêchera pas, pour autant, les gouvernants de se rendormir sur leurs lauriers et, demain, de se réveiller au son du seul objectif qui les intéresse, le troisième mandat de Bouteflika que tant de ses thuriféraires s'échinent à lui assurer au terme de son second mandat arrivant à expiration dans 18 mois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Houhou

avatar

Nombre de messages : 243
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: Le terrorisme islamiste rétablit l'insécurité en Algérie   Jeu 13 Déc - 14:35

L'identification des deux kamikazes retrouvés dans les décombres des attentats de Ben-Aknoun et d'Hydra est désormais connue.

Le premier, de la bombe de Ben-Aknoun, porte le nom de Charef Larbi. Natif d'Oued Ouchayah, dans la banlieue d'Alger, il était âgé de 63 ans. Ancien membre du GIA, il avait été arrêté, puis libéré de la prison d'El-Harrach, à la faveur de la loi dite de réconciliation nationale, avant de reprendre du service au maquis du GSPC.

Le second, de l'attentat d'Hydra, s'appelait Chebli Brahim. Originaire de Bordj-Ménaïel, à quelques 40 km d'Alger, il était beaucoup plus jeune et se considérait comme l'un des pionniers du GSPC.

Les deux criminels conduisaient chacun une camionnette bourrée de 800 kg d'explosifs. Ils agissaient pour le compte d'al-Qaïda, selon le communiqué publié par ce dernier dans Internet.

Ces dernières informations rendues publiques suscitent a priori deux principales remarques.

La première sonne le glas de la politique aveugle et misérabiliste de l'intégrisme islamiste au pouvoir. C'est bien au nom de la réconciliation nationale que des criminels ont été relâchés dans la nature avec les conséquences catastrophiques et irréparables qui ne sont plus à démontrer aujourd'hui. Ensuite, de tels crimes contredisent formellement les assurances constamment affichées, en particulier, par Zerhouni, le ministre de l'Intérieur, quant à la résorption du mouvement terroriste. Car, il est incontestable que cette année 2007 aura enregistré le plus grand nombre de victimes de ces bandes d'assassins, depuis le milieu des années 90.

La seconde tend à prévenir que l'insécurité, désormais revenue de façon durable, va manifestement provoquer un retrait massif des étrangers exerçant dans le pays, et, ce, d'autant que les cadavres d'au moins une demi-douzaine d'entre eux ont été, cette fois, recensés parmi les victimes. Comme la coutume l'exige en pareil cas, ne resteront en Algérie que les étrangers dont la présence est impérative pour la sauvegarde des intérêts majeurs des sociétés qui les emploient. Mais sitôt remplies leurs obligations, il est à prévoir qu'ils suivront le flot des partants, sans espoir de retour à moins de changement radical restaurant les conditions de sécurité satisfaisantes. C'est là une perspective malheureusement peu envisageable dans les conditions actuelles de gestion du pays.

Il serait curieux, enfin, d'observer aujourd'hui la trombine de tous ces laudateurs intéressés du régime, et particulièrement de Bouteflika, qui prétendaient, hier encore, se trouver en droit de réclamer un Nobel de la paix à leur mentor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akhroub

avatar

Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: Le terrorisme islamiste rétablit l'insécurité en Algérie   Jeu 13 Déc - 15:36

A propos de ces attentats, El-Watan d'aujourd'hui remet en selle la question de la publication de leurs bilans. L'on se souvient, en effet, des chiffres annoncés à la télévision locale, au lendemain de la tuerie de Bentalha : cent morts, environ. Dans les faits, les habitants de la localité ont vite fait de démentir ce chiffre, en décomptant simplement les tombes creusées pour la circonstance, qui accusaient un nombre total voisin de 400. Plus gravement encore, le massacre de Sidi-Bel-Abbès, au cours de la même période du milieu des années quatre-vingt-dix, s'était officiellement soldé par quelques 200 morts. Mais, à la réalité, le chef du gouvernement lui-même finirait par avouer, beaucoup plus tard, qu'il se situait autour de 1000 victimes, justifiant le craque par le besoin de ne pas encenser les auteurs.

Cette approche mensongère et surtout éhontée des décomptes macabres a resurgi, en vérité, ces tout derniers jours, à la faveur des attentats de Ben-Aknoun et d'El-Biar. La presse, unanimement, continuait des heures durant de faire état de 60, voire 70 victimes, mais les autorités persistaient à maintenir ce chiffre en-dessous de la trentaine.

Une si grave atteinte à la vérité, qui décrédibilise le pays tout entier par son impuissance surtout à réduire le terrorisme malgré ses moyens décuplés, désormais fait peser le doute sur toutes les indications à caractère officiel. C'est là une raison bien justifiée de remettre en cause même les chiffres récemment indiqués à propos des bombes du palais du gouvernement, de Bab-Ezzouar, de Dellys, etc.

Conduite par de mauvais bergers, aussi inconscients qu'irresponsables, l'Algérie n'a pas fini de faire parler d'elle et de son système qui bat tous les records d'imbécilité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M'hand

avatar

Nombre de messages : 434
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: Le terrorisme islamiste rétablit l'insécurité en Algérie   Dim 16 Déc - 16:43

Houhou a vu juste, dans son message du 13 écoulé.

Le ministre français des Affaires étrangères, à en croire un papier publié aujourd'hui même dans lematindz.net (site Benchicou), aurait déjà publié une note enjoignant aux ressortissants français "de faire preuve de vigilance, de limiter leurs déplacements à l'intérieur du pays et de suivre avec une extrême précaution les consignes de sécurité mises on line".

Selon toutsurlalgerie.com, d'un côté, deux sociétés, Suez et Schlumberger, auraient déjà pris la décision de rapatrier leur personnel exerçant en Algérie. De l'autre, une réunion tenue mercredi 12 décembre à Alger, entre les représentants des sociétés françaises activant dans le pays, un représentant du gouvernement algérien et des experts militaires français et algériens, a abouti à la mise en forme de quelques mesures applicables en fonction de l'évolution de l'insécurité, principalement à Alger. Pour apaiser les tensions, dans un premier temps, il est, en particulier, conseillé de libérer les travailleurs expatriés plut tôt que d'ordinaire pour les fêtes de cette fin d'année. Ensuite, le rapatriement des familles est envisageable si l'insécurité venait à perdurer. Enfin, les travailleurs eux-mêmes pourraient être regroupés dans des hôtels totalement sécurisés, dans le cas extrême où la persistance de cette insécurité deviendrait inconciliable avec le libre exercice de leurs activités en Algérie.

Depuis les derniers attentats, une espèce de psychose s'est, en effet, emparée des milieux étrangers qui n'ont pas été épargnés par les attentats terroristes. Plus d'une dizaine d'entre eux ont été engloutis sous les décombres de la bombe d'Hydra, la semaine dernière. D'autres étrangers ont échappé de justesse à la mort dans l'embuscade tendue il y a quelques semaines à Bouira. Et si l'on ajoute, information qui n'a pas été rendue publique jusqu'ici, que quatre Russes, attaqués ces derniers jours sur les lieux mêmes de leur travail - pose de canalisations gazières -, doivent la vie sauve à l'intervention in extremis des forces de sécurité, il est aisé de comprendre toute l'inquiétude et l'angoisse qu'endurent les étrangers vivant en Algérie, ainsi que leurs familles, souvent restées dans leur pays d'origine.

Les enfants aussi, y compris ceux scolarisés à Hydra, zone pourtant dite sécurisée, éprouvent aujourd'hui quelque peine à regagner les bancs de l'école, les frayeurs du massacre intervenu au Commissariat aux réfugiés des Nations unies étant encore fraîches dans leur esprit.

Par voie de conséquence, si les autorités ne prennent pas immédiatement les dispositions requises pour endiguer le terrorisme, devenu vraiment la plaie de l'Algérie, il faudra s'attendre à la fuite massive de tous les étrangers qui y travaillent, voire au retrait des compagnies aériennes. Et le pays replongera alors dans l'isolement qui fut le sien plus d'une décennie durant avec les conséquences incommensurables et déplorables que l'on sait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ouahiba

avatar

Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Le terrorisme islamiste rétablit l'insécurité en Algérie   Jeu 17 Jan - 1:44

A cause de l'insécurité qui redevient préoccupante chez elle, l'Algérie renoue désormais avec le titre de pays infréquentable qui était le sien durant toute la décennie précédente.

Le Royaume-Uni, dans un communiqué rendu public, invite ses ressortissants à faire preuve de la plus grande prudence à l'occasion de leurs déplacements en Algérie, en leur suggérant de voyager de préférence par avion à l'intérieur du pays. Voici en quels termes : "A cause de la menace croissante d'attentats, nous déconseillons désormais tous les voyages, sauf ceux qui sont essentiels, à Alger, en plus des quartiers est et sud-ouest de la ville..."

Le Quai d'Orsay, lui aussi, a déjà recommandé aux Français séjournant en Algérie d'observer sensiblement les mêmes règles, en réduisant notamment leurs déplacements à l'intérieur du pays, et en évitant de circuler dans les autres wilayas que Tam, Djanet, Adrar, Béchar et Ghardaïa.

A présent que même Ban Ki Moon semble peu convaincu de la responsabilité des terroristes islamistes dans l'attentat qui a coûté la vie à dix-sept membres du personnel de la représentation de son organisation à Alger, puisqu'il vient de décider d'une enquête internationale sur le sujet, Bouteflika et son équipe peuvent se vanter d'avoir fort bien réussi dans leur projet de rétablir, dans le pays, la paix, la dignité et tout le tralala.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amar

avatar

Nombre de messages : 256
Date d'inscription : 27/05/2007

MessageSujet: Re: Le terrorisme islamiste rétablit l'insécurité en Algérie   Jeu 17 Jan - 16:18

A en croire une étude anglaise d'Oxford Analytica, rendue publique hier, et dont les conclusions ont été reprises dans Tout sur l'Algérie, l'AQMI, la branche maghrébine d'al-Qaïda, compterait quelque 1000 terroristes en activité, contre 500, chiffre retenu par les services français de contre espionnage.

Oxford Analytica ajoute que ces bandes terroristes se "trouvent retranchées dans les montagnes difficiles d'accès pour les forces de sécurité qui les poursuivent ; elles s'efforcent de créer un climat d'insécurité dans les villes avec pour objectif de décourager la présence des étrangers et leurs investissements".

Désormais, selon la même analyse, les terroristes, qui ont modifié leur stratégie, s'attaquent en "premier, à l'Etat algérien et à ses institutions, et, en second, à la présence étrangère dans le pays".

On ne peut pas prendre à la lettre de pareilles conclusions. D'un côté, les attentats commis ces derniers mois ont ciblé souvent, certes, des policiers et des militaires, mais ont atteint davantage des passants ou des travailleurs, tous civils, n'ayant aucun rapport avec les forces de l'ordre ou les représentants de l'Etat. De l'autre, donner une estimation chiffrée, proche de la réalité, des effectifs de cette mouvance criminelle ne peut être que du seul ressort des autorités officielles de l'Algérie, qui disposent, elles, des données réelles des citoyens recensés ou simplement soupçonnés d'exercer des activités rebelles de l'espèce. Et, les autorités concernées ne sont guère disposées à mieux nous en éclairer. Le ministère de l'Intérieur, en particulier, a, certes, annoncé à plusieurs reprises le chiffre de trois cents terroristes encore recherchés, mais ses estimations semblent volontairement rabaissées, dans un but essentiellement politique dicté par le besoin de ne pas effrayer les populations. On sait, par contre, que quelques 3000 terroristes au moins, libérés des geôles ou ralliés aux forces de l'ordre, ont déjà bénéficié des dispositions de la Loi dite de réconciliation nationale. La publication, d'ailleurs, de ce nombre non négligeable apporte déjà la preuve irréfutable que le gouvernement algérien a donc toujours menti en divulguant de faux chiffres des terroristes qui ont peuplé régulièrement les maquis depuis le début. Au final, nous nous retrouvons face à des données discutables et malheureusement aussi invérifiables les unes que les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
karou

avatar

Nombre de messages : 252
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Re: Le terrorisme islamiste rétablit l'insécurité en Algérie   Jeu 17 Jan - 22:21

Prenant le relais de Belkhadem ayant déclaré "unilatérale" la décision prise par l'ONU d'ouvrir une commission d'enquête pour faire la lumière sur l'attentat d'Hydra contre cette organisation internationale, Zerhouni, le ministre de l'Intérieur algérien a fustigé, aujourd'hui, l'attitude prise par cette dernière sous le masque de "fausse vierge effarouchée".

Pour lui, l'enquête internationale n'apportera pas plus de lumière que celle réalisée par les policiers algériens, puisqu'il précise : "Que va apporter de plus cette commission par rapport au travail déjà fait par les autorités algériennes ? A-t-elle une baguette magique qui nous permettra d'aller faire sortir les auteurs de ces attentats du maquis ?". Considérant que ce qui s'est passé à Alger est commun à ce que l'Europe, Bagdad et d'autres régions ont vécu, il a tenu à assurer que "aucun pays n'est à l'abri de la menace terroriste".

En clair, il est désormais établi que l'ONU entend se passer du concours des Algériens pour mener son enquête. Tout semble indiquer, de plus, qu'en n'ayant pas même pris préalablement la peine d'informer de sa décision l'ambassade algérienne auprès d'elle ni pris en considération l'avis du gouvernement algérien, l'ONU se défie de ce dernier et accrédite, ce faisant, la théorie du "qui tue qui" qui avait tant fait fortune au milieu des années 90.

Il est bien évident que Bouteflika et sa clique en prennent désormais bien lourd sur leurs épaules, eux que la communauté internationale rend directement responsables des crimes attribués aux milliers de repentis libérés et redevenus des assassins barbares.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M'hand

avatar

Nombre de messages : 434
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: Le terrorisme islamiste rétablit l'insécurité en Algérie   Sam 19 Jan - 21:19

Alger vient officiellement de demander à l'ONU de renoncer à son enquête internationale sur les attentats du 11 décembre dernier.

Son ambassadeur auprès de l'organisation internationale a prévenu, hier, le chef de cabinet de Ban Ki Moon : "Si cette mission est malgré tout constituée, l'Algérie de coopérera pas, les experts internationaux ne seront pas les bienvenus dans le pays."

Malgré cette mise en garde, la commission d'enquête semble toutefois décidée à se rendre sur les lieux et exécuter sa mission.

Le comble est que l'ONU avait, bien avant l'attentat, demandé en vain qu'Alger renforce la sécurité de ses locaux et de son personnel, chose qui n'a pas été entendue.

Par-delà les soubassements de cette intrusion inopinée et forcée dans les affaires algériennes par l'organisation internationale, c'est, à n'en pas douter, l'occasion pour le monde extérieur de rappeler au régime d'Alger qu'il a manqué gravement à son devoir de respect à la dignité de l'être humain que sa maudite loi de réconciliation a bafouée de façon aussi intolérable que condamnable. C'est bien à cause d'elle que des milliers d'assassins, libérés illégalement de prison, menacent, aujourd'hui, non seulement leurs propres concitoyens mais l'univers dans son ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faïza

avatar

Nombre de messages : 265
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Le terrorisme islamiste rétablit l'insécurité en Algérie   Dim 20 Jan - 23:46

A leur tour, les services spécialisés de l'ambassade américaine à Alger viennent de notifier à leurs ressortissants la plus grande prudence pour leurs déplacements dans le pays. Ils ne doivent pas seulement s'abstenir de faire des déplacements inutiles ou de fréquenter les lieux publics, comme les restaurants, les night-clubs, les églises, etc., mais requérir une permission préalable de leur représentation diplomatique, avant d'opérer tout voyage à l'intérieur du pays. Et, dans un tel cas, ils sont tenus aussi de s'assurer auprès des services de sécurité algériens des conditions de protection requises avant de s'y engager.

Le communiqué diffusé à leur intention est formel en précisant : "Le département d'Etat exhorte les ressortissants américains qui voyagent en Algérie d'évaluer attentivement les risques posés à leur sécurité personnelle... Des attentats à la bombe, des faux barrages, des enlèvements, des embuscades et des assassinats se produisent régulièrement, en particulier dans le nord de l'Algérie".

De telles affirmations très convaincantes rappellent, à n'en pas douter, la situation qui prévalait au milieu des années quatre-vingt-dix, où l'Algérie, ébranlée de bout en bout par le terrorisme, était carrément mise en quarantaine.

C'est donc le retour à la case départ, aujourd'hui. Et Bouteflika, maître d'oeuvre de cette triste décrépitude, peut incontestablement s'enorgueillir d'avoir atteint l'objectif totalement inverse de celui dont il avait abusé tant de nigauds venus l'applaudir dans ses meetings et grâce auquel il doit d'être encore aujourd'hui à la tête de l'Etat et d'aspirer à un troisième mandat présidentiel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azaghar

avatar

Nombre de messages : 182
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: Le terrorisme islamiste rétablit l'insécurité en Algérie   Lun 21 Jan - 0:24

Dans la nuit de vendredi à samedi, des bandes de terroristes ont attaqué un poste militaire aux alentours de Tizi-Gheniff, à quelques trente kilomètres environ de Tizi Ouzou.

Faisant usage d'armes automatiques et de roquettes artisanales surnommées "hab-hab", les assaillants avaient, apparemment, formé le projet d'investir la caserne, certes isolée de la bourgade, et dont, probablement, ils contrôlaient un temps tous les accès.

Les échanges de tirs intenses ont duré, semble-t-il, plus d'une heure pour ne s'arrêter qu'à l'arrivée des renforts accourus des environs, sans accuser de pertes, selon toute vraisemblance, ni dans l'un ni dans l'autre camp.

La manoeuvre des terroristes était sans doute habile dans la mesure où ils pouvaient estimer, soit que ladite caserne serait mal défendue, faute de troupes suffisantes, parce que réquisitionnées pour les besoins des opérations militaires engagées dans la région, soit que d'autres terroristes, pris dans la nacelle de ces mêmes opérations, auraient un cruel besoin de faire desserrer l'étreinte qui les menace, tant il est vrai que les moyens employés pour les réduire s'avèrent désormais très puissants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mahmoud

avatar

Nombre de messages : 260
Date d'inscription : 08/06/2007

MessageSujet: Re: Le terrorisme islamiste rétablit l'insécurité en Algérie   Mar 29 Jan - 22:18

Ce matin, un nouvel attentat à la voiture piégée a donné la mort à 4 personnes, blessé une vingtaine d'autres et détruit les façades de 7 immeubles voisins, à Thénia, une agglomération située à quelques 50 km d'Alger.

Cette fois, le conducteur de la fourgonnette bourrée d'explosifs était une jeune femme de 26 ans environ, originaire d'Alger.

Tout comme à Ben-Aknoun ou Hydra, lors du précédent attentat du 11 décembre dernier, les bâtiments proches des lieux de l'explosion ont été soufflés, provoquant des blessés dans les habitations atteintes.

C'est encore heureux que la voiture ait été mitraillée et arrêtée dans sa course avant d'atteindre le commissariat de police qu'elle visait et où l'on a quand même dénombré 3 morts parmi les policiers.

Pendant que les forces militaires, à grand renfort de chars et d'hélicoptères aussi bruyants qu'inefficaces, donnent la chasse aux terroristes dans les maquis de kabylie, ceux-ci frappent derrière leurs lignes et bousculent ainsi une stratégie apparemment vouée à l'échec. Les criminels se déplacent en effet beaucoup plus librement qu'on ne le croit et à bord de véhicules qui les mettent à portée de la capitale en moins de deux heures. Et c'est là toute la faiblesse du plan, plutôt stérile et sans lendemain, de lutte dressé contre eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aomar

avatar

Nombre de messages : 212
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Re: Le terrorisme islamiste rétablit l'insécurité en Algérie   Mar 29 Jan - 22:30

La femme en cause s'appellerait K. Attaf, surnommée Hanane, au "visage d'ange et aux cheveux bruns", et habiterait à la la cité Aïn-Naâdja, indique un avis de recherche repris par El-Watan de ce matin.

Ce même numéro du quotidien révèle en même temps l'existence d'une liste de 33 kamikazes, dits potentiels, qui est placardée dans les différents commissariats sous cet avis de recherche. Dans cette liste, le nom d'une seule femme est indiqué. Serait-il la kamikaze qui a perdu la vie ce matin, à Thénia ? Nous le saurons sans doute dans les prochains jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aomar

avatar

Nombre de messages : 212
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Re: Le terrorisme islamiste rétablit l'insécurité en Algérie   Jeu 31 Jan - 21:41

D'après le communiqué d'Al-Qaïda inséré dans un site Internet, l'attentat de Thénia a été commis non par une femme mais par un homme répondant au surnom de Hamza Abou Abderrahmane.

Bien que les services de sécurité insistent pour ne retenir que 3 tués dans ce crime, les médias étrangers donnent unanimement le chiffre de 4. Ne perdons pas de vue que les autorités d'Alger s'escriment toujours, en matière de terrorisme, à minimiser les pertes en vies humaines, comme preuve en a été donnée dans les deux derniers attentats d'Alger, où les journalistes indiquaient plus de 70 morts tandis que Zerhouni, le ministre de l'Intérieur, et ses services bloquaient le nombre à 41.

Cette fois, cependant, la critique de cet attentat par des religieux arabes qui l'ont attribué à des dégénérés, semble avoir bousculé ses auteurs qui tentent aujourd'hui de se justifier par une fetwa bidon prononcée par eux-mêmes. En tout cas, c'est bien la première fois que de soi-disant interprétes de la religion islamique se soient prononcés dans une condamnation de cette nature.

Sur un autre plan, le même Zerhouni vient d'annoncer, à partir de Tunis, que ses services ont démantelé le réseau responsable des derniers attentats du 11 décembre à Alger. Selon l'Associated Press qui, à partir de la capitale tunisienne, donne l'information, reprise dans Tout sur l'Algérie, la bande de quatre terroristes qui composaient ce réseau a été anéantie : 2 sont morts et les deux autres arrêtés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hérisson

avatar

Nombre de messages : 249
Date d'inscription : 07/04/2007

MessageSujet: Re: Le terrorisme islamiste rétablit l'insécurité en Algérie   Jeu 7 Fév - 1:25

Pour la première fois, l’on relève, en Kabylie, un premier signe encourageant de dignité qu’il eût fallu témoigner dès l’infestation de la région par les hordes islamistes. La palme revient donc au village de Boumahni, proche de Boghni. Ses habitants se sont enfin entendus pour refuser d'approvisionner les criminels en produits alimentaires, à en croire Tout sur l’Algérie qui donne l’information.

Il est hors de doute que la Kabylie se serait de longue date déjà débarrassée de ces bandes de criminels si seulement sa population avait fait preuve plus tôt de réalisme et de patriotisme au lieu de céder à la résignation qui marque depuis plus de dix ans son attitude déplorable à l’égard de ces barbares. Vingt fois j’ai entendu de la bouche de nombreux villageois kabyles une longue litanie de reproches faits au régime en place pour justifier l’indifférence qu’ils observent en présence de ces sauvages, voire une certaine complicité indirecte dans leurs actes criminels. Aussi, leur approche de la question déroute-t-elle : « Pourvu qu’ils nous fichent la paix et qu’ils ne s’en prennent pas à nous, nous leur laissons le terrain libre », disent-ils, toute honte bue.

Il faut enfin espérer qu’avec cette dernière sortie de Boghni les choses finiront par reprendre leur vrai sens, sans quoi le salut de la Kabylie n’est pas pour demain...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azaghar

avatar

Nombre de messages : 182
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: Le terrorisme islamiste rétablit l'insécurité en Algérie   Dim 10 Fév - 1:14

Encore une fois, l’un au moins des terroristes impliqués dans l’attentat de Naciria est un récidiviste. Chibani, c’est son nom, serait, dit-on,un criminel bien connu des services de police qui l’ont déjà interpellé en 2006 à propos d’une affaire de terrorisme dont il réussit à se blanchir par la grace de la satanée loi dite de réconciliation nationale.

Les journaux indiquent que sitôt sa libération il a repris du service au maquis du GSPC. Et aujourd’hui, il est mort comme kamikaze à Naciria.

Mais cette affaire de Naciria révèle aussi l’existence d’un curieux trafic de véhicules où des douaniers jouent un rôle des plus criminels. Il semble, en effet, que la fourgonnette ayant explosé devant le commissariat de police a été en fait importée sous le régime d’admission temporaire, pour une durée limitée à 3 mois. Or, avec de faux papiers délivrés avec la complicité de ces douaniers contre monnaie sonnante et trébuchante, ledit véhicule aurait été cédé à des terroristes qui en ont fait l’usage que l’on sait.

Du coup, c’est toute l’administration des douanes qui est éclaboussée par cette affaire, au point qu’une enquête diligentée à propos des voitures introduites sous le même régime d’exemption provisoire de droits de douane a pu établir, selon El-Watan, que 663 voitures sont concernées jusqu’ici pour la période commençant en 2005. Et toutes ces voitures se trouveraient aujourd’hui en circulation illégale. A la lumière des résultats définitifs de cette enquête, il est à peu près sûr que des têtes tomberont à la douane, cette institution sans queue ni tête qui navigue apparemment dans des marécages aussi gluants que nauséeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aharbal

avatar

Nombre de messages : 334
Date d'inscription : 27/05/2007

MessageSujet: Re: Le terrorisme islamiste rétablit l'insécurité en Algérie   Mar 12 Fév - 1:06

Deux mines ont encore explosé, hier vers 13 h, au passage d'un convoi militaire, à Aghribs, à quelques 40 km de Tizi-Ouzou, au même endroit environ où une autre mine posée il y a quelques jours avait failli coûter la vie à un maire d'une localité voisine roulant à bord de sa voiture.

Deux blessés parmi les occupants des véhicules militaires ont été dénombrés comme victimes de ces explosions, lesquelles ont été aussitôt suivies d'un furieux échange de coups de feu ayant duré, semble-t-il, près de deux heures.

L'arrivée par suite des hélicoptères de l'armée s'est accompagnée d'un bombardement du maquis voisin où s'étaient retranchés les terroristes dès le décrochage de l'embuscade qu'ils avaient tendue.

Les journaux n'indiquent pas si les tirs attribués aux hélicoptères ont occasionné des pertes aux terroristes. En vérité, les interventions des avions militaires comme des hélicoptères à l'occasion des combats se sont toujours révélées inutiles. Les temps mis entre l'instant où la demande est exprimée et celui de l'arrivée effective sur les lieux de ces aéronefs reste toujours en effet assez long pour permettre, entretemps, aux assaillants de se fondre tranquillement dans la nature. Les pesanteurs administratives qui prennent le dessus dans les décisions militaires, en Algérie, ont pour effet, à tous les coups, de faire capoter l'esprit et la lettre de la raison d'être de l'aviation sur les théâtres d'opérations militaires engagés contre les terroristes. Et tant que ces pesanteurs ne sont pas surmontées, il est même de bien mauvais effet de déplacer inutilement des coucous là où il ne reste même plus l'ombre de l'ennemi. Bien au contraire, les mitraillages et autres bombardements aussi tardifs ne réussissent à détruire que la seule végétation au sol, privant bêtement ainsi les villageois de leurs oliveraies le plus souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Houhou

avatar

Nombre de messages : 243
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: Le terrorisme islamiste rétablit l'insécurité en Algérie   Mar 19 Fév - 22:05

Les Français séjournant en Algérie sont de nouveau interpelés par leur ministère des Affaires étrangères à l'effet "de faire preuve d'une grande vigilance et de limiter leurs déplacements à l'intérieur du pays".

Il leur est même recommandé de se renseigner au préalable auprès des agences de voyages locales ou internationales sur les zones sahariennes qu'ils souhaitent visiter, le dernier attentat d'El-Oued ayant démontré que l'insécurité règne aussi dans le sud du pays.

Suivant apparemment de près l'évolution de la situation en Algérie, les autorités françaises semblent plutôt inquiètes pour leurs ressortissants qui y vivent. Mais, paradoxalement, elles entendent en même temps prendre part à la course aux marchés qui s'y engage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hérisson

avatar

Nombre de messages : 249
Date d'inscription : 07/04/2007

MessageSujet: Re: Le terrorisme islamiste rétablit l'insécurité en Algérie   Jeu 21 Fév - 1:39

A moins de vingt kilomètres de Tizi-Ouzou, dans l'agence postale du village d'Ath-Aïssa Mimoun, trois hommes armés de Kalachnikov ont perpétré, hier à 9 h, un hold-up qui leur a permis, sans coup férir, de s'emparer de quelques 4 millions de dinars, avant de se fondre librement dans la nature.

Les journalistes qui rapportent l'information dans la presse de ce matin attribuent cet acte à une bande de terroristes, pour le seul motif qu'ils n'étaient pas encagoulés lors de leur forfait. C'est une hypothèse, certes, qui n'est pas à négliger, des précédents ayant effectivement vu le jour sous un procédé semblable. Mais, on ne saurait non plus écarter l'éventualité où de simples malfrats se faisant passer pour des terroristes islamistes peuvent désigner ces coupables.

Dans l'Algérie d'aujourd'hui, et plus particulièrement en Kabylie où l'insécurité pose de sérieux problèmes depuis un certain temps, il n'est plus possible de faire la distinction entre un vrai terroriste islamiste et un malfrat, un vrai fonctionnaire et un imposteur, en un mot un homme loyal et un faux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aharbal

avatar

Nombre de messages : 334
Date d'inscription : 27/05/2007

MessageSujet: Re: Le terrorisme islamiste rétablit l'insécurité en Algérie   Dim 16 Mar - 21:48

Une bombe a encore fauché la vie d'une lycéenne et blessé deux autres personnes, ce matin à Kadiria.

Elle avait été posée sous une passerelle piétonne et semblait apparemment viser un barrage de police installé à proximité.

C'est au passage d'un groupe de lycéens se rendant à leurs cours de soutien en vue de l'examen du baccalauréat que la déflagration a eu lieu, indique une dépêche de l'AFP.

L'Algérie, qui vit toujours son dernier quart d'heure de terrorisme résiduel, continue ainsi d'enregistrer ses victimes, par la grâce d'une soi-disant réconciliation nationale qui transforme le pays en boucherie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nabila

avatar

Nombre de messages : 224
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Le terrorisme islamiste rétablit l'insécurité en Algérie   Dim 6 Avr - 19:47

Une série d'attentats terroristes meurtriers ont secoué l'Algérie, hier.

D'abord, au centre du pays, sur la route de Tigzirt, à quelques 40 km de Tizi Ouzou, un policier, âgé de 34 ans, originaire de Bousaada, a été froidement abattu d'une rafale de Kalashnikov dès son identification parmi les passagers d'un minibus qui venait de s'arrêter, vers 7 h du matin, à un barrage routier dressé par des hordes terroristes. Sitôt leur forfait accompli, les assassins ont encore eu le culot de distribuer aux passagers des disques VCD de propagande louant leurs activités criminelles. C'est près de deux heures plus tard qu'un détachement de l'armée est venu enlever le corps et procéder vainement aux recherches pour retrouver les bandits.

A la même heure sensiblement, près de Boumerdès, à Zemmouri, un engin piégé qui a raté sa cible, un véhicule de la gendarmerie, a atteint deux personnes circulant à bord d'un minibus, provoquant également la destruction d'un magasin voisin. La bombe était dissimulée dans une bonbonne placée sur le bord de la route et actionnée à l'aide d'un téléphone portable.

Vers 10 h, une bombe de fabrication artisanale, semble-t-il, a éclaté, dans la commune d'Ahnif, près de Bouira, blessant deux militaires chargés de la sécurité d'un chantier conduit par une entreprise chinoise. Un moment plus tard, une nouvelle bombe visant des véhicules de la gendarmerie dépêchés sur les lieux a explosé à proximité, sans causer de dommages, fort heureusement.

Peu après, une autre explosion s'est produite au passage d'un camion militaire transportant des vivres vers un camp situé dans le douar voisin, d'Ouled-el-Hocine. Le conducteur a été blessé grièvement aux jambes.

En fin d'après-midi, deux bombes ont été désamorcées sur la RN 5, à Hay-el-Louz, à la sortie ouest de Thénia, une ville située à 50 km d'Alger.

A Djelfa, un commandant du secteur militaire de Djelfa a été tué et un autre officier blessé par des éclats d'une bombe artisanale qui a explosé au passage de leur convoi, à une centaine de kilomètres environ de ce chef-lieu, dans une région où un autre attentat avait coûté la vie à quatre militaires, en janvier dernier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azaghar

avatar

Nombre de messages : 182
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: Le terrorisme islamiste rétablit l'insécurité en Algérie   Ven 11 Avr - 0:28

Selon le journal Liberté, on en sait aujourd'hui un peu plus sur la teneur de la liste des 33 terroristes présumés kamikazes, affichée dans tous les commissariats de police en Algérie.

En commençant par le dernier de la liste, qui est une femme du nom de Hanane, il semble qu'elle soit non une vraie kamikaze potentielle mais une simple fille de joie recherchée pour ses accointances avec la mouvance terroriste.

Seconde indication, tous les terroristes de cette liste sont nés à Alger, plus précisément à Kouba, Hussein-Dey, Bourouba, Aïn-Naadja, Boumerdès, Dellys et Djelfa. Leur origine est donc principalement située au centre du pays, sur un axe effectivement traversé par un activisme fortement marqué par des actes terroristes sanglants et récurrents. Ils sont âgés d'au plus 30 ans et n’ont aucune formation intellectuelle remarquable et moins encore théologique ou idéologique.

Troisième indication, l'affichage en question ayant porté ses fruits, puisque nombre de ces criminels se seraient déjà rendus aux autorités, il est permis de penser que l'endoctrinement de ces jeunes n'a pas résisté aux pressions que leurs familles ont dû exercer sur eux, dès lors que leurs noms ont été publiés et dénoncés à la vindicte publique. De plus, la présentation faite sur les sites de propagande Internet de leurs visages découverts a dû sans doute les amener à s'interroger pourquoi leurs chefs, eux, gardent toujours un masque sur leur visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Houhou

avatar

Nombre de messages : 243
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: Le terrorisme islamiste rétablit l'insécurité en Algérie   Sam 12 Avr - 21:42

Les autorités danoises viennent, à leur tour, d'inviter leurs ressortissants à ne pas se rendre en Algérie, et, le cas échéant, à ne pas sortir de la capitale pour pénétrer dans les profondeurs du pays, indique Le Quotidien d'Oran d'aujourd'hui.

Elles craignent, en effet, derrière le scandale créé par les caricatures de Mohamed publiées dans leurs journaux, que des représailles soient exercées sur leurs ressortissants, tout particulièrement en Algérie, où les terroristes affiliés à Al-Qaïda poursuivent toujours leurs violences barbares.

Pour prévenir ces mêmes violences dans leur pays, elles ont aussi, dès jeudi dernier, créé une commission gouvernementale ayant pour mission de mettre en place un système d'expulsion simplifié applicable aux étrangers musulmans suspectés de terrorisme intégriste.

Dans un sens, la décision prise par le Danemark ne peut paraître que légitime, n'en déplaise à l'auteur, du papier publié par le journal oranais, qui la fustige bien à tort. L'Algérie, en choisissant officiellement de prendre la défense des terroristes dont elle fait publiquement les héros d'une guerre sauvage menée contre son propre peuple, ne récolte, en vérité, que ce qu'elle a semé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merzak

avatar

Nombre de messages : 243
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Le terrorisme islamiste rétablit l'insécurité en Algérie   Ven 25 Avr - 20:16

Tandis que l'on s'inquiétait, ce matin encore, du sort des deux personnes enlevées hier soir sur la route de Dra-el-Mizan dans un faux barrage, voici que l'exécution de l'un d'eux vient nous rappeler la menace de plus en plus virulente et insupportable exercée par le terrorisme islamiste en Kabylie.

Le malheureux jeune homme, exécuté froidement dans les environs mêmes de l'endroit où il avait été enlevé, était en fait un marin se rendant à sa caserne au terme sans doute d'une courte période de congé passée auprès de sa famille.

Dans cette malheureuse région très éprouvée à la fois par un grand banditisme débridé et des exactions à mesure plus fortes des terroristes qui semblent la contrôler en profondeur, l'armée dépêchée à grand renfort sur les lieux donne des signes bien préoccupants de son incapacité à contrer ces derniers. Au lieu de se porter elle-même dans leurs repaires, de rechercher résolument le combat avec doigté et intelligence pour les décimer plus sûrement, elle se réfugie tristement dans des démonstrations de force le plus souvent sans effet sur l'ennemi. C'est ainsi que l'artillerie, appuyée par l'aviation, pilonne aveuglément des positions censées être occupées par ce dernier, sans en mesurer surtout les conséquences collatérales ou mêmes écologiques. Des oliveraies entières disparaissent sous le feu qui va souvent menacer les villages voisins, nichés sur les crêtes.

Les résultats de ses multiples et inutiles opérations se mesurent d'ailleurs à la liberté étendue que les terroristes ont de se déplacer librement en voiture dans toute la wilaya. Pour preuve, dans l'après-midi d'hier, ils se sont permis, à partir de leur véhicule, de mitrailler en plein jour des gendarmes en patrouille à l'est de Tizi-Ouzou, sans faire de victimes fort heureusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nassima

avatar

Nombre de messages : 263
Date d'inscription : 02/06/2007

MessageSujet: Re: Le terrorisme islamiste rétablit l'insécurité en Algérie   Mar 13 Mai - 20:44

Les islamistes ont encore une fois frappé sauvagement à deux reprises, dimanche et lundi.

En premier, c'est à Médéa que six militaires ont trouvé la mort, dans une embuscade tendue par des terroristes, se revendiquant du GSPC, au camion de patrouille qui les transportait.

Le second piège a été dressé à Bouira à un autre véhicule militaire en circulation. Les criminels avaient commencé par faire immobiliser ce dernier, en faisant exploser deux charges sur son passage. Peu après, une fusillade a pris pour cible ses occupants, causant trois morts parmi eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faïza

avatar

Nombre de messages : 265
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Le terrorisme islamiste rétablit l'insécurité en Algérie   Lun 19 Mai - 21:42

Le tribunal criminel d'Oran a rendu son verdict, aujourd'hui, dans l'affaire des attentats terroristes commis à Alger le 11 avril 2007.

L'on se souvient que ce jour-là deux bombes avaient frappé simultanément le commissariat de Bab-Ezzouar et le Palais du gouvernement à Alger, causant respectivement 18 et 14 morts et des dizaines de blessés.

Douze terroristes jugés par contumace dans ces deux attentats ont écopé des peines de 20 ans de prison. Trois des cinq autres prévenus présents à l'audience, ont été, eux, condamnés à 5 ans de prison, et les deux autres à 3 ans.

D'autres terroristes également impliqués ont été éliminés par les forces de l'ordre, au cours des derniers mois.

Rappelons que les deux crimes ont été revendiqués par la branche algérienne d'Al-Qaïda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le terrorisme islamiste rétablit l'insécurité en Algérie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le terrorisme islamiste rétablit l'insécurité en Algérie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Terrorisme islamiste en Inde.
» En sécurité à Disneyland Paris?
» Fiche de données de sécurité - Ethanol pur
» Moyens de sécurité sur les billets
» Sécurité alarme et coupe-gaz pour chaudière de bateau à vapeur.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Actualité nationale-
Sauter vers: