PubPub  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Encore un scandale de détournement en Algérie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
karou

avatar

Nombre de messages : 252
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Encore un scandale de détournement en Algérie   Sam 8 Déc - 20:12

A Alger, il ne se passe désormais plus de semaine qui n'aura pas été marquée par un scandale lié à un grave détournement effectant une entreprise publique. Celui de la SNTF qui vient d'être jugé à Constantine est à peine clos qu'un nouveau, concernant Air Algérie cette fois, s'annonce avec son empreinte propre et surtout ses effets toujours aussi dévastateurs qu'ahurissants.

Dans le cas présent, qui va défrayer la chronique de longues semaines encore tant ses incidences sont loin d'être toutes circonscrites, il s'agit de surfacturations de pièces de rechange achetées, en devises de surcroît, par la compagnie en Angleterre ou aux Etats Unis. Comme toujours, en pareil cas, il semble qu'il y ait eu entente préalable entre les préposés aux achats et des fournisseurs non moins véreux rétrocédant aux premiers des commissions dont on ignore jusqu'ici l'étendue, l'importance et les conséquences directes sur la trésorerie d'Air Algérie.

Les journaux locaux avancent cependant que Benouis, le feu directeur général de la société, avait, de son vivant, porté plainte à ce sujet et que seul le retard pris par l'instruction du dossier au niveau des services de police a différé jusqu'ici l'arrestation, intervenue seulement mercredi, du directeur technique, Akrour, et la mise sous contrôle judiciaire de deux de ses adjoints, Zaouali et Zemmouchi.

Pendant un temps, les Algériens avaient tendance à se féliciter de compter au nombre des rares entreprises importantes les mieux structurées et les plus "propres" la SNTF (chemins de fer), Air Algérie et Sonelgaz, parce qu'elles bénéficiaient, dès l'indépendance de l'Algérie, d'une certaine organisation viable léguée du régime colonial. De ces trois sociétés, aujourd'hui, seule Sonelgaz, dont l'ancêtre s'appelait EGA, ne donne pas de signe de corruption. Partout ailleurs, hélas, après les dilapidations et la déconfiture plus ou moins généralisée, toutes les entreprises publiques aujourd'hui éteintes ou encore en vie se sont signalées par des détournements ou autres défaillances qui ont gravement pesé d'abord sur leur propre sort et ensuite sur la poche du contribuable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ouchen

avatar

Nombre de messages : 283
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: Encore un scandale de détournement en Algérie   Dim 9 Déc - 21:50

C'est à ne rien comprendre au développement de cette affaire qui laissait pointer, dès avant-hier, quelques signes peu trompeurs. Il est rare, en effet, que les travailleurs d'une entreprise publique se solidarisent, comme c'est le cas ici, pour venir en aide à leur directeur technique incarcéré.

La section syndicale UGTA à laquelle semblent être affiliés lesdits travailleurs vient de publier un communiqué par lequel elle dément les accusations portées contre leur responsable, Rachid Akrour. "Les faits qui lui sont reprochés, écrit-elle, "sont relatifs à un banal litige de gestion, d'ailleurs en voie de règlement, et qu'il ne s'agit ni d'un détournement de milliards ni d'enrichissement personnel, comme cela a été colporté par des manipulateurs et des personnes malintentionnées".

En filigrane, de telles assertions renvoient la balle vers la direction générale accusée de fomenter des coups bas pour nuire à ses cadres, tout particulièrement. Le papier publié ici même, hier, ne disait-il pas d'ailleurs que la plainte aurait été déposée par feu le directeur général, en personne.

Il est pour l'instant bien difficile de se faire une opinion précise quant aux vrais tenants et aboutissants de cette sordide histoire qui cause bien du tort à une entreprise, certes toujours souffrante et peu performante, mais qui, à bien des égards, a quelques mérites malgré tout, ceux d'avoir tenu bon en dépit de multiples obstacles ne ressortissant pas toujours de ses insuffisances internes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthémis
Admin
avatar

Nombre de messages : 168
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: Encore un scandale de détournement en Algérie   Dim 30 Déc - 0:02

Cette affaire semble plutôt se compliquer désormais, avec les poursuites exercées contre trois autres cadres de la compagnie : Zaouali et Zemmouchi, exerçant comme sous-directeurs des approvisionnements et Slimane Benahmed, dont El-Watan d'aujourd'hui, auteur de l'information, ne précise pas la fonction.

Pour les avocats d'Akrour, le premier incarcéré, cette scabreuse affaire est sous-tendue par une espèce de conflit d'intérêts ayant mis aux prises deux tendances divergentes au niveau de la direction d'Air Algérie. La première semblerait défendre les intérêts de cette dernière, et la seconde plutôt ceux d'un fournisseur américain, ASA, dont on aurait mis fin au contrat de fournitures de pièces détachées. Akrour, se réclamant de la première, aurait alors tenté de substituer Air France à ASA, estimant ainsi pouvoir obtenir de meilleurs coûts, parce que sans intermédiaires, et surtout des prestations plus rapides, vu la proximité géographique de cette société.

D'un autre côté, on laisse entendre qu'Akrour aurait mis son véto contre la vente de Boeing 767 d'occasion à un certain Rosenberg qui formait le projet de les renvoyer en location chez Air Algérie.

On ajoute, encore, que la compagnie ASA fournissait à Air Algérie, au prix du neuf, des pièces de rechange usagées qu'elle acquérait auprès du constructeur Boeing, se chargeant ensuite de répartir une partie des bénéfices entre les mains des cadres d'Air Algérie.

En tout cas, ce nouveau scandale jette des relents de corruption qui portent gravement atteinte à la notoriété de la compagnie, si tant est qu'elle en ait une encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thilelli.niceboard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Encore un scandale de détournement en Algérie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Encore un scandale de détournement en Algérie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Emissions d’Algérie en billet avant 1962
» Timbre d'Algérie
» Témoignages pour Courriers volés des clients Algérie Poste
» Compléter cette liste des signataires des billets Algériens
» Yasmina Khadra, un écrivain algérien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Société-
Sauter vers: