PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Soupçons d'un financement libyen de Sarkozy : une information judiciaire ouverte

Aller en bas 
AuteurMessage
Faïza

avatar

Nombre de messages : 265
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Soupçons d'un financement libyen de Sarkozy : une information judiciaire ouverte   Jeu 1 Aoû - 20:01

Francetv info avec AFP
du 19.04.2013

Les soupçons pèsent sur un éventuel financement de la campagne présidentielle, en 2007. Francetv info revient sur l'affaire.

Nouvelle étape judiciaire dans le dossier politico-financier d'un supposé financement occulte de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007. Le parquet de Paris a ouvert, vendredi 19 avril, une vaste information judiciaire contre X pour "corruption", "blanchiment", "trafic d'influence" et "abus de biens sociaux". Elle sera menée par les juges d'instruction Serge Tournaire et René Grouman, selon des informations de Mediapart. Retour sur l'affaire.

Les accusations du fils Kadhafi

En mars 2011, le "printemps arabe" a gagné la Libye. Une coalition occidentale est sur le point d'intervenir dans le pays contre le régime de Mouammar Kadhafi. Deux jours avant l'intervention militaire, Seif Al-Islam Kadhafi, un fils du dictateur, tente le tout pour le tout en menaçant Nicolas Sarkozy de dévoiler des preuves d'un financement occulte de sa campagne présidentielle de 2007 par le gouvernement libyen. Il déclare dans une interview à Euronews : "Tout d’abord, il faut que Sarkozy rende l’argent qu’il a accepté de la Libye pour financer sa campagne électorale. C’est nous qui avons financé sa campagne, et nous en avons la preuve. Nous sommes prêts à tout révéler. (...) Nous avons tous les détails, les comptes bancaires, les documents, et les opérations de transfert. Nous révélerons tout prochainement."

Les "preuves" de Mediapart et de Ziad Takieddine

En pleine campagne présidentielle, en avril 2012, le site d'informations Mediapart publie un document officiel libyen (article payant), datée de 2006, qui prouverait le financement de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy par Mouammar Kadhafi.

La lettre donne un "accord de principe" aux instructions "concernant l’approbation d’appuyer la campagne électorale du candidat aux élections présidentielles, Monsieur Nicolas Sarkozy, pour un montant d’une valeur de cinquante millions d’euros". Selon le site, les modalités de versement auraient été négociées avec Brice Hortefeux, et Ziad Takieddine se serait occupé de mettre en relation les deux partis.

Nicolas Sarkozy avait réagi avec virulence aux accusations de Mediapart, qualifiant "d'officine de la gauche" et le document fourni de "montage" et d'"infamie". Il avait porté plainte dans la foulée contre le site d'informations. "50 millions d'euros ! Pourquoi pas 100 ? Pour une campagne qui en vaut 20 !", assène le président alors candidat à sa réélection sur le plateau de Canal +.

Rebondissement le 19 décembre : Ziad Takieddine, le sulfureux homme d'affaires au cœur de l'affaire Karachi, affirme détenir des preuves du financement par la Libye de la campagne présidentielle de 2007 de Nicolas Sarkozy. Il a réaffirmé ces accusations en avril 2013. Mais pour autant, l'intermédiaire ne compte pas dévoiler les documents, dit-il, car il n'a pas confiance en la justice.

Déjà deux enquêtes en cours

La première enquête dans cette affaire vise Mediapart, pour "faux et usage de faux". Elle fait suite au dépôt de plainte de Nicolas Sarkozy, le 30 avril 2012. L'enquête a depuis été élargie et a conduit aux perquisitions des domiciles de Claude Guéant en février et Ziad Takieddine le 11 avril.

Le juge Van Ruymbeke a ouvert une instruction début décembre à l'encontre de Ziad Takieddine pour des faits de blanchiment et de corruption. Celui-ci avait été arrêté le 5  mars 2011, avec 1,5 million d'euros en espèces, en provenance de Libye.

La nouvelle enquête, ouverte vendredi 19 avril, concerne plus précisément le financement de la campagne de 2007 de Nicolas Sarkozy. Assez large, elle porte sur des charges de "corruption active et passive", "trafic d'influence", "faux et usage de faux", "abus de biens sociaux", "blanchiment, complicité et recel de ces délits" mais ne vise personne nommément, a annoncé une source judiciaire. Le document publié par Mediapart ne sera pas pris en compte dans la nouvelle instruction puisqu'il fait déjà l'objet d'une enquête.

(http://www.francetvinfo.fr/societe/justice/soupcons-d-un-financement-libyen-de-la-campagne-2007-de-sarkozy-une-information-judiciaire-ouverte_307079.html)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M'hand

avatar

Nombre de messages : 434
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: Soupçons d'un financement libyen de Sarkozy : une information judiciaire ouverte   Mer 4 Déc - 15:18

Médiapart fait état de la visite le 2 novembre dernier à l'Élysée de la fille Senouci, ancien chef des services secrets de Kadhafi, qui relance l'affaire du financement de la campagne électorale de Sarkozy en 2007. Voici ce qu'il publie :

"Lundi 2 décembre 2013 : au moment où la fille d’Abdallah Senoussi (“la boîte noire de Kadhafi”) était reçue à l’Élysée pour plaider la cause de son père emprisonné en Libye, le site Topdoc diffusait une vidéo filmée par Julien Teil en 2011. On peut y entendre l’ancien chef de la sécurité libyenne reconnaître le financement de la campagne présidentielle 2007 de Nicolas Sarkozy par le colonel Kadhafi, et en donner les raisons.

Cette vidéo inédite, jamais exploitée par les médias français, est accablante : elle confirme les dires de Anoud Senoussi, qui a déclaré lundi que son père détient les preuves d’une corruption de grande ampleur qu’il est disposé à livrer à la justice française.

Le témoignage d’Abdallah Senoussi pourrait se révéler capital. L’ancien n°2 du régime libyen était un homme très secret, qui n’avait pas l’habitude d’apparaître à l’écran. Les explications qu’il donne ici fournissent pour la première fois un mobile possible au financement de la campagne de 2007 : Senoussi raconte en effet l’existence d’un sombre marchandage entre lui et le candidat Sarkozy, au sujet de l’affaire du DC10 UTA…"

(http://blogs.mediapart.fr/blog/apocalypse-france/041213/video-choc-abdallah-senoussi-explique-les-raisons-du-financement-de-la-campagne-de-nicolas-sa)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthémis
Admin
avatar

Nombre de messages : 168
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: Soupçons d'un financement libyen de Sarkozy : une information judiciaire ouverte   Jeu 15 Mai - 13:33

Francetv.info - 15.05.2014

Soupçons de financement libyen : Sarkozy a tenté d'obtenir des informations sur l'enquête le visant, selon "Le Monde"

Patrick Calvar, patron de la DCRI, a dit aux juges qu'il avait reçu des appels de Nicolas Sarkozy en juin 2013 et en janvier 2014, révèle le quotidien. L'ancien président voulait en savoir plus sur l'enquête en cours au sujet d'un éventuel financement libyen de sa campagne en 2007.

C'est un "coup de théâtre", écrit Le Monde, jeudi 15 mai. Patrick Calvar, patron de la DCRI, a expliqué aux juges qu'il avait reçu des appels téléphoniques de Nicolas Sarkozy en juin 2013 et janvier 2014. Lequel s'inquiétait des avancées de l'enquête sur un éventuel financement libyen de sa campagne en 2007.

L'ancien président a notamment évoqué une éventuelle audition de Moftah Missouri, diplomate libyen et interprète personnel de Mouammar Kadhafi, qui avait affirmé que l'ancien "Guide" avait versé "une vingtaine de millions de dollars" à Nicolas Sarkozy, à l'occasion de la campagne électorale de 2007, dans un document diffusé en juin 2013, dans Compléments d'enquête, sur France 2.

Patrick Calvar n'aurait pas fourni d'informations à Nicolas Sarkozy, poursuit Le Monde. Et il a opposé le "secret défense" aux magistrats qui lui demandaient si la DCRI a bien mené une enquête sur cet éventuel financement libyen.

(http://www.francetvinfo.fr/politique/affaire/financement-de-la-campagne-de-sarkozy/soupcons-de-financement-libyen-sarkozy-a-tente-d-obtenir-des-informations-sur-l-enquete-le-visant-selon-le-monde_600725.html#xtor=AL-79-[article])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thilelli.niceboard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Soupçons d'un financement libyen de Sarkozy : une information judiciaire ouverte   

Revenir en haut Aller en bas
 
Soupçons d'un financement libyen de Sarkozy : une information judiciaire ouverte
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Zweig, Stefan] Un soupçon légitime
» Nouvelle Marianne de Nicolas Sarkozy
» L’étrange discours sur la Culture de Nicolas Sarkozy
» Premier soupîr
» "j'en ai marre de Sarkozy"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Actualité internationale-
Sauter vers: