PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le cannabis nuit gravement à la mémoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ouahiba

avatar

Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Le cannabis nuit gravement à la mémoire   Dim 4 Mar - 20:27

Le Point.fr - 01/03/2012
par Anne Jeanblanc

Non seulement cette drogue a des effets néfastes sur la faculté d'effectuer des tâches courantes, mais c'est aussi un perturbateur endocrinien.

La mémoire de travail permet de réaliser des opérations quotidiennes (réfléchir, lire, écrire, calculer...) sur des informations stockées temporairement (de quelques secondes à quelques minutes). Cette capacité est responsable de l'intégration des informations sonores, visuelles et spatiales. Malheureusement, la consommation de cannabis a un effet délétère sur cette mémoire. L'équipe de Giovanni Marsicano (Inserm U862 à Bordeaux en collaboration avec celle de Xia Zhang, à Ottawa, au Canada) vient d'en déterminer les causes précises, pour la première fois. Ces travaux sont publiés dans la revue Cell datée du 2 mars 2012

"L'usage de cannabis entraîne des perturbations qui empêchent le consommateur d'effectuer des tâches qu'il sait pourtant réaliser au quotidien", explique Giovanni Marsicano. Car il existe des récepteurs aux cannabinoïdes (des composés présents dans la feuille et la fleur de cannabis) sur certaines cellules de l'hippocampe, une structure cérébrale essentielle à la coordination et à la modulation des souvenirs. Attention, il ne s'agit pas des neurones, mais des autres cellules dites gliales, qui représentent environ la moitié du volume cérébral et qui assurent le soutien, la nutrition des neurones ainsi que la formation de la myéline, la gaine qui isole les nerfs.

Baisse de la fertilité

Les chercheurs ont donc décrit, chez la souris, un mécanisme par lequel le cannabis engendre des effets délétères sur la mémoire de travail : une fois lié à ses récepteurs, il diminue la force des connexions entre les neurones au niveau de l'hippocampe. Un message qu'il faudrait faire passer auprès des ados... Reste que l'équipe de Giovanni Marsicano tire de ses travaux une conclusion plutôt positive lorsque le cannabis est utilisé dans un cadre thérapeutique. Après avoir rappelé l'intérêt du cannabis dans le traitement de plusieurs maladies, les chercheurs estiment que "la description des mécanismes d'action spécifiques des cannabinoïdes au niveau de l'hippocampe permettra d'optimiser leur potentiel d'utilisation thérapeutique, aujourd'hui limité par d'importants effets indésirables associés à leur consommation".

Que les consommateurs de joints ne se réjouissent pas trop vite, car des experts, réunis en début de semaine à l'Assemblée nationale, à l'initiative de plusieurs députés, ont souligné que le cannabis est un perturbateur endocrinien, au même titre que des molécules comme le bisphénol A, les phtalates, les parabènes, et a les mêmes effets inhibiteurs de la fonction sexuelle chez l'homme. En agissant sur tous les systèmes hormonaux, il est soupçonné de générer une baisse de la fertilité masculine, d'engendrer des malformations génitales, voire de favoriser l'obésité ou le diabète. En d'autres termes, fumer régulièrement des joints, ça n'a rien d'anodin !

(http://www.lepoint.fr/chroniqueurs-du-point/anne-jeanblanc/le-cannabis-nuit-gravement-a-la-memoire-01-03-2012-1436983_57.php)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le cannabis nuit gravement à la mémoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» FZ1000 mes photos au puy du fou.
» [Le Cherche Midi] Les enfants de la nuit de Frank Delaney
» Comment connaître la vitesse instantanée de nos bolides la nuit ?
» Figurines mémoire 44
» Prendre des photo de nuit avec Nikon D80

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Société-
Sauter vers: