PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Transfert de devises vers l'Espagne - Peines maximales prononcées contre 46 inculpés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ouarziguen



Nombre de messages : 132
Date d'inscription : 25/06/2010

MessageSujet: Transfert de devises vers l'Espagne - Peines maximales prononcées contre 46 inculpés   Dim 8 Jan - 13:28

Le Soir d'Algérie - 8.01.2012

Des peines maximales ont été prononcées ce week-end par le tribunal correctionnel de Sidi M’hamed à l’encontre des mis en cause dans l’affaire du transfert illégal de capitaux de l’Algérie vers l’Espagne. Ainsi, sur les 46 personnes poursuivies, 22 d’entre elles ont été condamnées à dix ans de prison ferme par contumace.

Abder Bettache - Alger (Le Soir) - Le verdict prononcé par le juge de la troisième chambre pénale relevant du pôle judiciaire spécialisé du centre était qualifié de « surprenant », voire d’« inattendu » par les avocats de la défense. Ces derniers, au nombre d’une vingtaine ayant assuré la défense des 46 mis en cause, avaient « grand espoir » de voir la justice rendre une décision « correcte ».

Or, pour les robes noires, le verdict prononcé a surpris plus d’un.

Le tribunal correctionnel a prononcé outre la dizaine d’années de prison ferme à l’encontre de vingt-deux personnes, actuellement en fuite, des peines de sept ans de prison ferme à l’encontre de onze autres accusés, alors que treize autres, qui étaient jusque-là sous contrôle judiciaire, ont vu le tribunal prononcer à leur encontre trois ans de prison ferme.

Pour rappel, l’accusation avait requis la peine maximale pour les chefs d’inculpation de « blanchiment et transfert illégal de capitaux vers l'étranger en violation de la loi sur les changes et les mouvements de capitaux ».

À l’origine du déclenchement de cette affaire, une liste « noire » où figuraient les noms de 43 Algériens suspectés d’appartenir à un réseau transfrontalier de soutien financier au terrorisme et au crime organisé, transmise par les autorités espagnoles à l’Algérie.

C’était en août de l’année 2009 dans le cadre de la coopération judiciaire établie entre les deux pays.

L’enquête, confiée à la brigade judiciaire de la Sûreté de wilaya d’Alger, a abouti selon l’arrêt de renvoi, à la définition de la traçabilité des fonds transférés par des Algériens vers le marché ibérique.

Selon l’accusation, plus de 900 millions d'euros ont été transférés de l'Algérie vers l'Espagne, où ils ont alimenté, en cash, des transactions d'import-export ou carrément blanchis, en fin de circuit, dans l'immobilier.

Les investigations menées dans une première étape par les autorités judiciaires espagnoles étaient basées sur la fréquence des entrées-sorties et des déclarations de devises faites par les voyageurs algériens auprès des Douanes espagnoles ainsi que la masse de ces capitaux ramenés d’Algérie, en bagages à main, par avion ou par bateau.

Alger saisi, les premières têtes tombent à l’ouest. Oran est ébranlé par le scandale. Une véritable « bombe » éclate dans le milieu d’affaires oranais, où un grand nombre de personnalités a été convoqué par la police pour audition.

L’enquête se poursuit et s’élargit à d’autres wilayas. Au total, cinq wilayas sont concernées par le scandale. Il s’agit de Tlemcen, Oran (port et aéroport), Alger (port et aéroport), Annaba et Béjaïa. Selon les mêmes sources, les douaniers espagnols, après avoir informé la cellule du renseignement financier de leur pays, ont saisi leurs homologues algériens sur les sommes en liquides de plus en plus importantes déclarées une fois en Espagne.

Entre 2007 et début 2009, les montants déclarés auraient atteint les 900 millions d’euros, investis en grande partie dans l’immobilier mais aussi dans le commerce.

Quelques-uns des mis en cause dans cette affaire se sont avérés être de simples « passeurs » payés par des industriels et des hommes d’affaires qui ont pignon sur rue dans la capitale.
A. B.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Transfert de devises vers l'Espagne - Peines maximales prononcées contre 46 inculpés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» OPPORTUNITE D'ACHAT ET DE TRANSFERT D'ARGENT VERS LA CHINE
» [AIDE]Transfert mails Free vers HD2
» [AIDE] Transfert vers microSD très lent
» [AIDE] Transfert fichiers pc vers htc hd7
» [AIDE] Transfert ecran HD2 vers TV

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Société-
Sauter vers: