PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Elle faisait partie d'une bande d'arnaqueurs - La dame escroc enseignait les sciences islamiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ouarziguen



Nombre de messages : 132
Date d'inscription : 25/06/2010

MessageSujet: Elle faisait partie d'une bande d'arnaqueurs - La dame escroc enseignait les sciences islamiques   Jeu 5 Jan - 11:16

Le Soir d'Algérie - 5.01.2012

Il s’agit d’une bande d’escrocs dirigée par une femme dans la cinquantaine et son acolyte, enseignante de sciences islamiques dans un lycée et également guide religieuse.

Mehdi Mehenni - Alger (Le Soir) - Démantelé en début de semaine à Alger par les services de la Gendarmerie nationale, le groupe de malfaiteurs, dont les relais s’étendent jusqu’à l’extérieur du pays, entre autres la Libye, où l’argent était blanchi dans l’immobilier, a réussi à ramasser environ 5 milliards de centimes rien qu’en promettant à leurs victimes des logements sociaux participatifs (LSP).

L’affaire remonte à 2003 quand R. F., une femme dans la cinquantaine, a commencé à se faire de l’argent, des sommes variant entre 20 et 300 millions de centimes, en proposant à des personnes sa médiation pour l’octroi de logement de type social-participatif ou dans le cadre de l’habitat rural. Cette dernière, qui se faisait tantôt passer pour l’épouse d’un militaire, tantôt pour le chef de service chargé de la distribution de logements dans la wilaya de Tipasa, travaillait en collaboration avec M. N., une enseignante en sciences islamiques dans un lycée à Tipasa, âgée de 39 ans, et qui est également guide religieuse.

C’était cette dernière qui lui « rabattait » les victimes qu’elle rencontrait dans les mosquées, les fêtes de mariage ou les rencontres familiales. C’est à elle que revenait la charge de réceptionner les dossiers de demandes de logement contre des sommes d’argent ou carrément de l’or.

Trois ans plus tard, en 2006, lorsque les victimes ont commencé à réclamer soit les logements promis soit tout simplement leur argent, R. F. a pris la fuite à Illizi vers l’extrême sud de l’Algérie, où elle a réussi à escroquer trois autres personnes avant de rentrer en territoire libyen avec un butin de 500 millions de centimes blanchis dans l’achat de locaux commerciaux. À préciser que R. F. a réussi à accéder en Libye avec un faux passeport que sa femme de ménage lui a procuré. Cette femme de ménage a, en effet, volé des pièces d’identité et autres documents propres à sa sœur pour que R. F. puisse avoir un faux passeport.

En 2010, la dame-escroc revient en Algérie encore plus déterminée à poursuivre son œuvre diabolique. Elle s’installe à Alger- Centre et grâce à la collaboration de son ex-mari et de sa sœur qui travaillaient dans une banque, ainsi qu’à la fameuse enseignante en sciences islamiques, elle escroqua d’autres victimes. Mais les enquêteurs de la Gendarmerie nationale qui étaient à ses trousses ont finalement eu raison d’elle le 27 décembre 2011, alors qu’elle vendait des quantités d’or dans son appartement à proximité de la salle omnisports Harcha, à Sidi M’hamed, à un bijoutier de Tipasa.

Les neuf membres de cette bande, qui a fait pas moins de 200 victimes, ont tous été arrêtés et présentés hier à la justice.
M. M.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Elle faisait partie d'une bande d'arnaqueurs - La dame escroc enseignait les sciences islamiques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pensez vous que J.K Rowling savait déja ce qu'elle faisait ?
» Bague à coudre militaire - Partie de la "cousette" qui faisait partie du paquetage des soldats
» Quelle période de l'Undertaker préférez vous ?
» Les groupes qui n'existent plus
» La mort, un cadeau?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Société-
Sauter vers: