PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 6 symptômes qu’un homme ne peut ignorer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tinhinane

avatar

Nombre de messages : 233
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: 6 symptômes qu’un homme ne peut ignorer   Mar 13 Déc - 13:07

Yahoo! Pour Elles – 12.12.2011

Toutes les femmes le savent : confrontés aux bobos du quotidien, les hommes deviennent de petites choses fragiles. Votre chéri s’est coupé avec une enveloppe ? Pas besoin d’appeler les pompiers, expliquez-lui qu’on est encore loin de l’hémorragie… Par contre, aidez-le à rester attentif à ces autres symptômes souvent mésestimés.

1/ Un mal de dos

Quoi de plus banal qu’un mal de dos ? Une étude québécoise datant de 2008 indique même que neuf individus sur 10 seront confrontés à ce problème au cours de leur vie. « Dans la majorité des cas, le mal de dos est en réalité une lombalgie : la douleur touche les vertèbres lombaires » explique Sylvain Renaud, médecin généraliste. La lombalgie n’est pas une maladie mais le symptôme d’un autre problème, plus ou moins profond. « Que ce soit le mauvais fonctionnement des articulations de la colonne vertébrale, des lésions musculaires ou ligamentaires, une hernie ou même une dégénérescence discale, il ne faut pas minimiser les raisons de ces douleurs. Elles peuvent notamment résulter de pathologies des reins, de la prostate ou des intestins » explique-t-il.

2/ Des douleurs testiculaires

« Certains hommes sont plus sensibles que d’autres, mais globalement : tous ont fait l’expérience de cette douleur vraiment difficile à supporter » commente le docteur. En effet, mauvais coup ou torsion peuvent être à l’origine de douleurs aiguës et vraiment désagréables dans les parties intimes. « Le patient est souvent gêné à l’idée d’évoquer une douleur testiculaire, pourtant, cela peut et doit justifier une consultation à part entière, car il peut y avoir de nombreuses raisons à ce genre de désagrément ». Lesquelles ? « Les douleurs peuvent s’accompagner de différents autres symptômes, pas toujours perceptibles de manière évidente. Un examen minutieux des symptômes peut mettre en avant une torsion testiculaire, des épididymites, des coliques spermatiques, des orchites infectieuses, la varicocèle… Le cancer des testicules est le plus répandu chez les hommes de moins de 35 ans ».

3/ Une douleur aiguë dans l’abdomen

Un mal de ventre, c’est commun non ? Pourtant si la douleur se conjugue à d’autres symptômes (pâleur, fièvre, problèmes gastriques), ceux-ci peuvent être les signes d’une infection ou d’une pathologie abdominale. « Un mal de ventre peut être passager, mais c’est aussi un bon signal d’alarme pour indiquer un ulcère, une gastro-entérite, une colopathie, un problème d’appendicite ou tout un tas d’autres causes comme une insuffisance cardiaque par exemple » explique Sylvain Renaud. Le médecin va donc devoir procéder à une consultation attentive, d’abord à travers une série de questions pour cibler les origines possibles de la douleur, puis par différents examens (palpation, échographie, coloscopie, etc.).

4/ Une douleur dans la poitrine

1% des cancers du sein concernent… des hommes. Si pour beaucoup cela semble impensable, c’est bel et bien une réalité. Côté symptômes, notre médecin nous explique que « la question survient en général après la découverte d’un nodule au mamelon, puis des ganglions qu’on retrouve au niveau de l’aisselle ou sous le bras. Quand la douleur apparaît, c’est en général moins bon signe, cela signifie souvent que la tumeur a commencé sa croissance ». Echographie et mammographie vont confirmer le diagnostic. « Malheureusement, on découvre souvent ce cancer sur le tard, car les hommes n’imaginent pas devoir être vigilants » conclut le médecin.

5/ Des pannes…

Au croisement de problèmes physiques et/ou psychologiques, la panne sexuelle est souvent un tabou au sein du couple. Pour cette raison, elle devient matière au stress et au malaise intérieur, qui sont dommageables à leur façon sur la santé générale de l’individu. « Aujourd’hui ce genre de consultation est moins difficile qu’avant, mais elle est le fruit d’une démarche personnelle compliquée » confie Sylvain Renaud, qui explique que « Les hommes sont fragilisés, dans une situation de faiblesse, il faut peser les mots qu’on emploie et faire preuve de pédagogie pour leur expliquer ce qui leur arrive ». Car la panne sexuelle s’explique de bien des façons : « Cela peut être dû à un problème vasculaire, cela peut aussi être hormonal, neurologique, médicamenteux… Bien souvent, il s’agit d’une cause psychologique, et on finit par rentrer sur le terrain de la dépression, du stress, de l’angoisse… ».

6/ Un besoin d’uriner trop fréquent

Anodin en apparence, le besoin trop fréquent d’uriner peut traduire différentes pathologies. « Il y a bien sûr la question du cancer de la prostate ou de la vessie, qui se pose chez les hommes. On peut aussi s’interroger sur une infection des voies urinaires ou des calculs rénaux… » explique notre médecin. Mais ce n’est pas tout, car les mictions fréquentes sont l’un des premiers signes de diabète.

Rafaële Réal © Pampa Presse

(http://fr.pourelles.yahoo.com/6-sympt%C3%B4mes-qu-un-homme-ne-peut-ignorer-154650811.html)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
6 symptômes qu’un homme ne peut ignorer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» manger bio
» Lectures du moment
» Un cierge peut remplacer un homme
» Enfin ça y est, l'homme vole !
» Un homme, c'est pas compliqué

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Société-
Sauter vers: