PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Six mois de prison ferme pour un ex préfet qui agressait des femmes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alain



Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 25/06/2010

MessageSujet: Six mois de prison ferme pour un ex préfet qui agressait des femmes   Ven 3 Juin - 20:11

leparisien.fr - 2.06.2011

« Je ne suis ni Strauss-Kahn ni ministre. J’ai commis une immense erreur, mais je demande l’indulgence. » A la barre du tribunal d’Evry mercredi, l’ancien préfet Jean-Claude Raynaud, 75 ans, tente de déconnecter les agressions sexuelles pour lesquelles il est jugé des affaires actuelles survenues à New York et à Draveil. Peine perdue.

Impossible de ne pas voir des ressemblances troublantes dans ces histoires mêlant pouvoir et libido. Ancien chef de cabinet de Chirac, Rocard ou Fabius, Jean-Claude Raynaud a été condamné hier à quarante-deux mois de prison dont six ferme pour avoir abusé sexuellement d’au moins trois justiciables, en 2007, dans son bureau de délégué du procureur à Athis (Essonne).

Chantage

Le 13 mars 2007, Camilla*, 35 ans, est convoquée chez le délégué du procureur pour un rappel à la loi après avoir frappé son enfant. Une fois dans le bureau de Jean-Claude Raynaud, celui-ci l’intimide, se fait même passer pour le procureur d’Evry et raconte son passé de préfet. Il lui dit qu’il a le pouvoir d’inscrire ou non cette peine sur son casier judiciaire, ce qui signifie perte de travail et de la garde des enfants pour Camilla. Désemparée, elle sanglote. Jean-Claude Raynaud se penche vers elle et l’embrasse sur la joue, puis à deux reprises sur la bouche. « Vous croyez vraiment que cette justiciable paniquée, mise sous chantage au casier judiciaire, avait un moyen de dire non? » s’étrangle Eric Gillet, le président du tribunal. Le délégué du procureur déclare à la jeune femme qu’il manque un papier pour clore son dossier et qu’il va falloir qu’ils se revoient.

Quatre jours plus tard, le samedi, Camilla vient au rendez-vous, munie d’un dictaphone pour prouver qu’elle est victime du délégué du procureur. Il l’emmène en voiture dans un parking, lui caresse les seins et le corps et demande à se faire masser le sexe. Pour rassurer la jeune femme, il sort une pancarte « police ». Quelques jours plus tard, Camilla porte plainte. Placé en garde à vue, Jean-Claude Raynaud fanfaronne : « Je demande une protection judiciaire immédiate, je veux mettre fin à cette mascarade, je connais le ministre de l’Intérieur », annonce-t-il aux enquêteurs du commissariat de Draveil.

Ces derniers auditionnent 68 femmes sur les 2000 que le délégué du procureur a reçues dans son bureau à Athis. Quatre d’entre elles confirment avoir été ouvertement et lourdement importunées par Jean-Claude Raynaud lorsqu’elles sont venues signer leur rappel à la loi. Deux autres ont aussi porté plainte pour avoir été caressées sans consentement après un chantage.

* Le prénom a été changé.

source : http://www.leparisien.fr/athis-mons-91200/six-mois-ferme-pour-l-ex-prefet-qui-agressait-des-femmes-02-06-2011-1477094.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Six mois de prison ferme pour un ex préfet qui agressait des femmes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 10 ans de prison ferme pour DIOMI NGALA
» Compote de poires au pain d'épices ( 8 mois )
» Forfait électrique sur emplacement camping pour mobil Home
» MEURTRES POUR REDEMPTION de Karine Giebel
» Idées de nouvelle(s) prison(s) pour 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Société-
Sauter vers: