PubPub  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Une ébauche de solution contre la fuite des cerveaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Christophe

avatar

Nombre de messages : 224
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Une ébauche de solution contre la fuite des cerveaux   Mar 2 Oct - 18:52

En Inde, selon une correspondance du journal Le Monde parue aujourd’hui, deux députés proposent l’institution d’une taxe dite de sortie à l’intention des diplômés de l’université désirant s’expatrier.

Le problème, en effet, de ces diplômés, qui se pose un peu partout dans les pays sous-développés et mêmes avancés, est qu’ils coûtent excessivement cher au contribuable, au plan de leur formation. La frustration est toujours grande d’observer ces nouveaux cadres chercher, sitôt leurs études terminées, un emploi hors de leur pays. Quand bien même les paie-t-on nettement mieux dans les pays occidentaux, le vide laissé derrière eux, sans aucune espèce de contrepartie, incite tout naturellement à la réflexion. Car, en disposant ainsi à moindres frais de diplômés venus d’ailleurs, ces pays dits avancés gagnent sur tous les tableaux, aux dépens bien sûr des pays d’origine qui ont assumé seuls la totalité de la formation de ces émigrants.

Encore qu’en Inde, comme le rapporte Le Monde, des transferts considérables de fonds sont régulièrement reçus en provenance des nationaux établis ailleurs, les Algériens émigrés, bien au contraire, puisent plutôt dans les ressources de leur pays d’origine, sous différentes formes toujours illégales et ruineuses. Ils échangent toujours au marché parallèle leurs euros, leurs dollars ou leurs livres sterlings contre des dinars. Et tandis que les devises distribuées restent en Europe pour financer des vacances, des objets de luxe comme les voitures, ou simplement des achats sur place de biens immeubles, les dinars dépensés dans le pays permettent de s’accaparer des biens de consommation, importés le plus souvent (ex. : nombre de matériaux de construction), et loin encore de tout contrôle douanier ou financier de l’Etat. Le résultat est que le pays s’appauvrit à hauteur de leurs économies mises en circulation par les émigrés algériens.

C’est pourquoi la question de cette taxe de sortie, modèle indien, mériterait d’être profondément creusée pour tenter de mettre un frein à la fuite de cerveaux vers les pays riches. Et, dans le prolongement, l’Algérie gagnerait sans doute à s’intéresser, en même temps et de près, à ces échanges illégaux de monnaies qui ruinent le pays et le contribuable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une ébauche de solution contre la fuite des cerveaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RESOLU] Remettre en Rom d'origine Orange sur HTC desire ou Solution contre la chauffe
» decole de la super glue .........
» Vert de gris...dommage!
» Solution contre écran noir Horizon + dédoublement interface
» Soutien " Solutions contre la marée noire"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Société-
Sauter vers: