PubPub  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le cancer, une maladie aux divers visages à travers les âges

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Christophe

avatar

Nombre de messages : 224
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Le cancer, une maladie aux divers visages à travers les âges   Sam 22 Jan - 18:19

LeNouvelObs.fr - 22/01/11

Connu depuis l'Antiquité, considéré au XVIIIe siècle comme un dérèglement des "humeurs" (sang, lymphe...) avant d'entrer deux siècles plus tard dans le domaine de la cellule, le cancer reste un casse-tête pour la médecine, selon des spécialistes réunis à Toulouse.

Les patients du Siècle des Lumières décrivaient leur cancer comme "les racines d'un arbre", un "crabe", une "araignée" dont les pattes s'étendent petit à petit sur leur peau, ont rappelé des experts devant une centaine de participants au colloque international "Histoire du cancer 1750-1950", organisé par l'Université de Toulouse-Le Mirail et l'Institut du cancer Claudius-Regaud.

A cette époque-là, les cancers étaient pour les médecins de simples dysfonctionnements de la circulation des liquides organiques (sang, lymphe...), au même titre que les abcès, les phlegmons, l'anévrisme, a rappelé Jean-Yves Bousigue, de l'Université de Toulouse 3. Ces "liqueurs", pour les spécialistes de l'époque, adhéraient à la peau et durcissaient.

Les principaux traitements consistaient alors en l'utilisation d'un scalpel ou d'un cautère, une tige métallique chauffée pour brûler la tache, ou encore d'un produit chimique pour la ronger.

Ce n'est qu'au début du XIXe siècle que "l'on commence à disséquer partout" et que l'on découvre que le cancer est une affection à part, a noté M. Bousigue.

Les médecins ont cependant continué à opérer jusqu'au début du XXe siècle avec un bistouri.

Puis est arrivée la radiothérapie avec la découverte du radium, qui a permis de brûler les tumeurs. La découverte de l'ADN dans les années 1950 a enfin permis de viser le gène des cellules malades, avec l'apparition de médicaments spécifiques.

Mais, désormais, le cancer prend "une dimension nouvelle, avec une prise de conscience collective, sociale, politique" et "une grande quantité d'aspects de la maladie échappent au médecin (psychologie, épidémiologie...)", a affirmé l'historien Didier Foucault, de l'université de Toulouse-Le Mirail et du CNRS.

"Cela concerne chacun de nous", a-t-il souligné, alors qu'un homme sur deux et une femme sur trois seront atteints d'un cancer en France durant leur vie.

Pour le directeur général de l'Institut Claudius Regaud, Jean-Pierre Armand, le malade du XXIe siècle "prend déjà souvent en main sa maladie, est en pleine responsabilité" en s'informant, notamment sur internet.

"Le lien malade-médecin est radicalement différent, ce sont les malades qui nous bousculent", en demandant par exemple quelles seront les conséquences de tel ou tel médicament, a-t-il raconté.

Mais, pour Christophe Cazaux, du Centre de recherche en cancérologie de Toulouse (Inserm, CNRS), "il faut désormais aussi intégrer le grand public au combat contre le cancer", en l'informant sur la maladie, sa prévention (alimentation...), les traitements, etc.

En effet, l'incidence du cancer, première cause de mortalité chez l'homme et deuxième chez la femme en France, augmente, et le nombre d'aidants engagés auprès du malade se multiplie, une hospitalisation à domicile sur cinq concernant une chimiothérapie anticancéreuse.

L'ouverture du domaine du cancer aux sciences sociales, souhaitée par tous les intervenants au colloque, devrait se matérialiser à Toulouse dès 2013, avec l'ouverture sur le site du futur Cancéropôle/Oncopôle d'un établissement informant le public sur tous les aspects de la maladie, aux côtés d'un centre hospitalier, de centres de recherche et de laboratoires pharmaceutiques.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le cancer, une maladie aux divers visages à travers les âges
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La maladie de l'oubli
» Dessins divers
» La mode, la beauté à travers les âges
» [AIDE] HTC HD problèmes divers
» Destockage divers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Société-
Sauter vers: