PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le cancer, fléau du siècle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arthémis
Admin
avatar

Nombre de messages : 168
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Le cancer, fléau du siècle   Mar 18 Sep - 18:36

Selon une étude publiée dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire, il a été recensé, en France, 509 000 décès, dont 30 % dus au cancer.

Chiffrées à 147 233 décès, les maladies cardiovasculaires tiennent le deuxième rang, avec 29 %, après les cancers totalisant 152 720 morts.

Ce dernier chiffre se divise en 90 700 pour les hommes et 62 020 pour les femmes.

Toutefois, dans la frange de 15 et 24 ans, signale la dépêche de l’AFP qui en parle, les morts violentes sont les causes de décès les plus fréquentes (transport, suicides, etc.). Dans celle des 45 à 64 ans, les 79 000 décès enregistrés sont dus, à raison d’un sur deux, à une tumeur. Le cancer du poumon prédomine chez l’homme pour 8 090 décès, et celui du sein, chez la femme, pour 3 600.

Au-delà des 65 ans, les maladies cardiovasculaires tiennent le premier rang pour représenter 403 000 décès.

Globalement enfin, la mortalité a diminué dans ce pays, puisqu’elle est passée de 530 850 en 2000 à 509 408 en 2004. Et, en vingt-cinq ans, de 1980 à 2004, le nombre des décès par maladies cardiovasculaires a diminué de moitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thilelli.niceboard.com
Tinhinane

avatar

Nombre de messages : 233
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Le cancer, fléau du siècle   Dim 15 Juin - 0:20

Au 2è forum de l'oncologie qui vient de se tenir à Alger, l'accent a été mis particulièrement sur le nombre important des cancéreux dans le pays.

Le professeur Kamel Bouzid, l'un des principaux intervenants, a déclaré que : « 250 000 cas de cancer sont enregistrés actuellement en Algérie, regroupant ceux qui sont en rémission, ceux qui sont en phase terminale de la maladie et ceux qui sont encore sous traitement, alors que 30 000 nouveaux cas sont enregistrés chaque année », avant de souligner le coût particulièrement élevé que supporte l'Etat pour le traitement de cette maladie. L'orateur a estimé que chaque patient revient à quelques 25 millions de dinars en soins.

Dans l'ensemble, a poursuivi le professeur, la médecine fait des progrès considérables dans l'approche de cette maladie. Il s'est même félicité de l'avancée décisive enregistrée à propos notamment du cancer du sein. A côté des réussites obtenues en chirurgie, les médicaments existent désormais en garantissant une certaine efficacité louable, a-t-il indiqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le cancer, fléau du siècle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Médaille-enseigne du XVIe/XVIIe siècle - St-Quentin
» [Van Cauwelaert, Didier] La nuit dernière au XVème siècle
» Liste Alamans Ve siècle: suggestions néophytes
» Reconstruction "grandeur" de la frégate Hermione (XVIIIéme Siècle)
» [Thème] Fin de Siècle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Société-
Sauter vers: