PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le secret de la longévité tiendrait à une question de gènes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arthémis
Admin
avatar

Nombre de messages : 168
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Le secret de la longévité tiendrait à une question de gènes   Dim 5 Sep - 19:40

Le secret de la longévité est à chercher dans les gènes

par Sylvain Merle, Le Parisien | 01.07.2010

Si pour atteindre l'âge canonique de cent ans, il faut respecter une certaine hygiène de vie - comme le fameux régime crétois, ou celui des habitants de l'île japonaise d'Okinawa - et vivre dans un environnement sain et propice, il faut également en avoir la prédisposition naturelle. Vivre vieux, c'est aussi inscrit dans les gènes : le secret de la longévité est à chercher dans l'ADN des individus.

C'est ce que montre une étude américaine parue jeudi dans la revue Science. Les scientifiques ont pu mettre en évidence un ensemble de variations génétiques liées à la longévité et qui permet de prédire dans 77% des cas qu'une personne a de bonnes chances de vivre centenaire.

Les chercheurs ont analysé le génome de plus d'un millier de sujets, âgés de cent ans et plus, et ont découvert 150 variantes d'environ 70 gènes, fréquentes chez des sujets ayant une très grande longévité. A partir de ces 150 marqueurs déterminés, ils ont élaboré un modèle informatique de prévision selon lequel, dans 77% des cas, « les données génétiques seules permettent de prédire la longévité exceptionnelle ».

19 groupes génétiques spécifiques communs à 90 % des centenaires étudiés

L'équipe de recherche a pu isoler 19 groupes génétiques spécifiques liés à la longévité, qui caractérisent 90% des centenaires étudiés. Ils ont encore découvert que 45 % des « super-centenaires » (110 ans et plus, soit une personne pour sept millions) avaient dans leur génome le plus grand nombre de ces marqueurs génétiques liés à la longévité.

Les auteurs de l'étude ont par ailleurs été surpris de constater que les centenaires ont autant de variations génétiques les prédisposant à différentes maladies que les sujets ordinaires. Mais les personnes vivant cent ans et plus - une personne pour 6 000 dans les pays industrialisés - ne contractent de maladies liées à l'âge (cancer, affections cardiovasculaires, démence...) qu'au-delà de 90 ans.

Effet de neutraliser les gènes prédisposant aux maladies

La longévité s'expliquerait alors surtout par la présence de ces 150 variantes génétiques, qui auraient pour effet de neutraliser ces gènes qui augmentent les risques de maladies. Jusqu'ici, on pensait généralement que l'on vivait plus longtemps parce qu'on n'était pas porteur de ces gènes prédisposant aux maladies.

Le modèle établi a des limites puisque, dans 23% des cas, il ne permet pas de prédire qui vivra centenaire. Selon les chercheurs, cette part correspond à l'importance des facteurs environnementaux et du mode de vie.

Des thérapies préventives, pas d'élixir de jouvence

« C'est un puzzle génétique très complexe », observe le professeur Thomas Perls, spécialiste de gériatrie à l'Université de Boston et co-auteur des travaux. Jugeant que la science est encore loin de bien comprendre comment fonctionnent ces gènes, il estime qu'« on ne va probablement pas pouvoir mettre au point des traitements miracles assurant chacun de devenir centenaire ».

Par contre, « cette méthode analytique pourrait s'avérer utile pour la prévention et la détection de nombreuses maladies ainsi que pour des traitements ciblés », ajoute le professeur Perls. Cette étude pourrait dès lors ouvrir la voie à des thérapies préventives permettant de mieux vieillir en restant plus longtemps en bonne santé.

Leparisien.fr avec l'AFP - http://www.leparisien.fr/laparisienne/societe/le-secret-de-la-longevite-est-a-chercher-dans-les-genes-01-07-2010-985530.php


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thilelli.niceboard.com
 
Le secret de la longévité tiendrait à une question de gènes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Machine expresso: prix=qualité du goût? prix=longévité?
» Ford Fiesta III 1.4 80 cv
» Aidez moi, ma colombe est elle malade ??
» coup de coeur : lapin rex
» Durée de vie des objectifs automatisés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Société-
Sauter vers: