PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'état-civil japonais donne des signes de graves défaillances

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nabila

avatar

Nombre de messages : 224
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: L'état-civil japonais donne des signes de graves défaillances   Ven 13 Aoû - 20:39

Au Japon, on compte quelques 30 000 centenaires sur une population de 127 millions d'habitants. L'archipel se distingue toujours par la plus haute espérance de vie enregistrée de par le monde.

Cependant, à cause d'une législation un peu particulière où l'administration ne dispose pas de moyens de contrôle efficaces permettant de vérifier l'existence réelle de ces centenaires, des doutes commencent à s'installer, d'autant plus que des déclarations venues parfois des héritiers prouvent que l'état-civil n'est pas à jour. De plus, l'État distribuant des pensions de retraite à ces centenaires, il est facile de comprendre que les véritables bénéficiaires préfèrent garder le secret de la mort éventuelle de leur aïeul concerné.

L'enquête ouverte à ce sujet permet d'ores et déjà d'estimer à 200 au moins ces centenaires dont l'administration a perdu toute trace.

L'autre handicap réside dans le peu de préoccupation des voisins ne s'inquiétant guère de la disparition subite ou prolongée d'un vieillard qu'ils ont coutume de croiser ou d'apercevoir dans leurs parages. Le phénomène est si courant au demeurant qu'il se trouve des centaines de milliers de jeunes qui s'enferment d'eux-mêmes dans leur logement sans donner le moindre signe de leur vie des mois voire des années durant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oussan

avatar

Nombre de messages : 274
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: L'état-civil japonais donne des signes de graves défaillances   Sam 11 Sep - 17:16

Un mois seulement après le constat en question, l'enquête menée à propos de l'identification des 230 000 centenaires japonais supposés révèle qu'ils sont en réalité 234 354 à demeurer introuvables. Ils sont très probablement morts mais leurs proches cachent toujours leur décès, pour pouvoir continuer à percevoir leur retraite.

Aussi, les mairies sont-elles sommées de vérifier leurs registres d'état-civil afin de clarifier la situation. On considère d'ores et déjà que nombre de ces prétendus centenaires ont en fait péri au cours de la seconde guerre mondiale ou juste après, sans que leurs proches n'aient jugé bon de déclarer leur décès à l'état-civil. Des décès survenus ultérieurement aux déménagements que d'autres personnes avaient opérés vers des résidences éloignées de leur lieu de naissance n'auront pas été non plus signalées, de sorte que leur nom figure toujours dans les registres.

Cette pagaïe a fini par décider le gouvernement de demander aux mairies d'effacer automatiquement les centenaires de plus de 120 ans qui n'ont pas donné signe de vie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'état-civil japonais donne des signes de graves défaillances
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mon ordi donne des signes de fatigue
» Le japonais, comment ça marche ?
» Torii - Portail de temple Shintoïste (Japonais)
» Restaurant Japonais près de chez vous
» La chanson qui vous donne envie de vous jetter contre un mur!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Société-
Sauter vers: