PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Un sénateur proche de Moubarak condamné à mort dans une affaire criminelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Houhou

avatar

Nombre de messages : 243
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Un sénateur proche de Moubarak condamné à mort dans une affaire criminelle   Ven 22 Mai - 18:52

Hicham Talaat Moustafa, parlementaire membre du parti au pouvoir dirigé par le fils de Moubarak mais aussi richissime homme d'affaires qui emploie quelques 60 000 travailleurs dans l'immobilier, a été reconnu coupable et condamné à mort pour le meurtre d'une diva libanaise.

Cette dernière, du nom de Suzanne Tamim, était en effet son ancienne maîtresse, jusqu'au jour où il a décidé de la faire éliminer par un affidé, grassement rétribué. La malheureuse, qui se savait sans doute en danger, avait fui le Liban pour aller s'installer à Dubaï, dans un gratte-ciel.

Retrouvée morte, dans son logement, le 28 juillet de l'année dernière, lacérée de coups de couteau et égorgée, sa dépouille a été rapatriée par la famille Hariri au Liban où elle a été par suite enterrée.

L'enquête de police s'est alors immédiatement orientée vers Mohsen el-Sokkary, un ancien policier de la sécurité de l'État égyptienne. Interrogé, celui-ci n'a pas tardé à avouer qu'il avait agi sur ordre du sénateur, ancien amant de la défunte.

Pendant un temps, et à cause des liens étroits qu'entretient le commanditaire du meurtre avec le pouvoir égyptien, une espèce de black out a été immédiatement mis en place pour tenter d'étouffer l'affaire. Même au tribunal, les journalistes chargés de ramener l'information lors du procès s'étaient trouvés dans l'impossibilité d'exercer leur métier.

Le régime en place, qui a tant de choses à se reprocher, s'est fait fort d'interdire toute publication ayant trait à cette affaire.

Aussi, se demande-t-on si Mubarak n'hésitera pas aussi à user de son pouvoir discrétionnaire pour commuer la condamnation à mort en prison à vie, le temps sans doute que se referme cette plaie qui a suscité tant d'émotion dans le monde oriental de la chanson, avant de libérer l'ex amant Hicham Moustapha.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un sénateur proche de Moubarak condamné à mort dans une affaire criminelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Christie, Agatha] La mort dans les nuages
» L'homme mort dans le radeau B confondu avec Jack
» La mort dans les bois
» Le mort dans le filet (Ein Toter Hing Im Netz)
» Un garçon de 12 ans battu à mort dans un collège.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Société-
Sauter vers: