PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'immigration clandestine chinoise envahit silencieusement l'Europe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Faïza

avatar

Nombre de messages : 265
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: L'immigration clandestine chinoise envahit silencieusement l'Europe   Mer 10 Déc - 19:24

Un reportage diffusé aujourd'hui sur France24 met en relief l'importance du développement de l'immigration chinoise en Europe et tout particulièrement en Toscane (Italie).

De 1800 immigrants dénombrés en 1998 dans cette région, le chiffre a grimpé aujourd'hui autour de 23000 officiellement recensés, les immigrants clandestins non compris. Or, c'est le nombre de ces derniers qui pose vraiment problème désormais, tant il est difficile de les identifier, d'un côté, et de suivre leurs déplacements, de l'autre.

Des filières d'émigration, organisées par la mafia en Chine même, permettent, a-t-on indiqué, d'expatrier un nombre considérable de nationaux partant à la conquête de travail salarié non pas dans les entreprises étrangères, mais dans les entreprises chinoises fixées à l'étranger. Ces dernières, installées dans des conditions le plus généralement illégales, se donnent pour mission de fabriquer et de vendre sur place en Europe ou ailleurs des produits textiles essentiellement. De la sorte, ces mêmes produits, qui étaient d'ordinaire confectionnés en Chine, font l'économie des coûts de transport qui les rend encore plus compétitifs sur le marché.

Des centaines d'ateliers sont ainsi montés dans cette bourgade du Prato, en Toscane, pour produire des millions d'articles, aux dépens, bien sûr, des entreprises locales auxquelles elles soufflent tous les marchés.

Ces ateliers emploient exclusivement des Chinois, en majeure partie entrés illégalement sur le territoire italien. Toute cette communauté vit quasiment recluse dans quelques dizaines de mètres carrés, à l'intérieur de locaux vétustes, insalubres et totalement fermés, où il est difficile de les dénicher. Les horaires de travail, inédits, atteignent trop souvent les 12 heures par jour pour des salaires scandaleusement minorés : 500 euros en moyenne.

Signataires d'un contrat avec la mafia qui leur délivre le billet de transport là-bas en Chine, les migrants sont tenus en effet de travailler dans ces conditions pendant trois ou quatre ans en moyenne pour pouvoir s'acquitter de la dette de 25 000 euros souscrite au départ.

A la différence, cependant, de leurs collègues africains qui vont chercher leur pitance en Europe comme salariés temporaires ou permanents, les migrants chinois se caractérisent par leur esprit d'entreprise. Au terme de leur désengagement contractuel vis-à-vis de la mafia, ceux-ci s'installent à leur tour dans les pays d'accueil pour y créer de nouveaux ateliers. Cela explique l'emprise extraordinaire et grandissante prise par la communauté chinoise sur l'ensemble des activités économiques de ces pays. Elle se développe non seulement en nombre mais aussi en capitaux, source de revenus hautement appréciés en Chine où ils sont régulièrement transférés.

Faute de règlementation adéquate, les Européens trouvent du coup énormément de difficultés à combattre cette invasion qui pèse désormais très lourd sur le devenir de leurs propres entreprises.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'immigration clandestine chinoise envahit silencieusement l'Europe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'immigration clandestine.
» L'immigration clandestine vers l'Europe : les chiffres réels
» Révoltons-Nous Contre L'Immigration Massive !
» Présentation
» [JEU] TOWERS OF GLENNOI SCHOOL EDITION : Tour chinoise [Gratuit]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Société-
Sauter vers: